Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Hyperloop One séduit dix chantiers potentiels à travers le monde

Aurélie M'Bida ,

Publié le

La start-up américaine Hyperloop One accélère dans ses projets de tunnel dépressurisé. Elle annonce avoir remporté dix marchés potentiels.

Hyperloop One séduit dix chantiers potentiels à travers le monde © Hyperloop One

Pas moins de 10 tunnels autour de la planète. C'est ce qu'Hyperloop One vient d'annoncer jeudi 14 septembre, en révélant avoir remporté l'intérêt de cinq pays pour construire les premières voies hyperloop au monde. Le Mexique, l'Inde, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Canada ont sélectionné la société américaine parmi 2 600 dossiers de candidatures, pour des distances concernées entre 200 et 700 miles, selon l'emplacement, précise un communiqué.

En parallèle, l'entreprise Hyperloop One a expliqué qu'elle effectuait une étude de faisabilité auprès du Département des transports du Colorado (CDOT) qui "examine la demande de transport, les avantages économiques, les itinéraires proposés et les stratégies potentielles, les environnements réglementaires et l'alignement sur les déplacements, plans de fret", selon le communiqué de presse.

"Nous sommes ravis de nous associer à Hyperloop One pour explorer la prochaine étape de la faisabilité de cette technologie innovante, transformant potentiellement la façon dont le Colorado se déplace", a déclaré Shailen Bhatt, directeur exécutif de CDOT. "La technologie Hyperloop pourrait s'aligner directement sur nos objectifs visant à améliorer la mobilité et la sécurité au Colorado, et nous avons été encouragés par le progrès continu de la technologie".

Les essais record ont pu aider

La start-up américaine a réalisé avec succès, en juillet dernier, le premier test complet de son système de train à très grande vitesse. L'engin-test s'est élevé au-dessus des rails pendant un peu plus de cinq secondes grâce à un système de sustentation magnétique. Le véhicule a atteint 112 km/h, selon la start-up, sur une piste de 500 mètres de long. Quelques jours après, fin juillet, l’entreprise américaine a clos la phase 2 des tests de son moyen de transport ultrarapide à sustentation magnétique dans le vide. Sa capsule test XP-1 de 8,5 mètres de long a atteind 310 km/h dans son tunnel dépressurisé.

LES DIX CHANTIERS POTENTIELS DANS LE DÉTAIL :

 

  • Etats-Unis

Cheyenne – Denver – Puelbo (360 miles)

Chicago – Columbus – Pittsburgh (488 miles)

Miami – Orlando (257 miles)

Dallas – Houston (640 miles)

 

  • Royaume-Uni

Edinburgh – London (414 miles)

Glasgow – Liverpool (339 miles)

 

  • Mexique

Mexico City – Guadalajara (330 miles)

 

  • Inde

Bengaluru – Chennai (208 miles)

Mumbai – Chennai (685 miles)

 

  • Canada

Toronto – Montreal (400 miles)

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

15/09/2017 - 09h34 -

Notre planète TERRE va être belle défigurée par ces tubes !!!! Il ne sera pas nécessaire de mettre des fenêtres, l'expression "circuler il n'y a rien à voir" prendra alors toute sa signification. Les trains actuels à grande vitesse se déplace bien en deçà de leur vitesse maximale, il suffit d'augmenter de quelques km/h leur vitesse commerciale pour se rendre alors compte qu' Hyperloop n'est pas la solution.
Répondre au commentaire
Nom profil

19/09/2017 - 14h24 -

Les trains actuels auront une consommation bien trop élevée en énergie pour atteindre une vitesse qui atteint à peine la moitié de celle de l'Hyperloop, c'est une révolution, et vous devrez accepter les évolutions technologiques. Cela défigure le paysage ? Il y a bien les TGV, les autoroutes et les Pipelines qui serpentent nos campagnes !
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus