Hutchinson, filiale de Total, envisage 3 000 suppressions de postes, dont 1 000 en France

La filiale de Total Hutchinson envisage la suppression de 3 000 postes, dont 1 000 en France, via des départs volontaires, annonce la CFDT. Le syndicat demande qu'un "état des lieux de la situation réelle de l'emploi" soit engagé, tout comme des discussions sur la stratégie industrielle de la société.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Hutchinson, filiale de Total, envisage 3 000 suppressions de postes, dont 1 000 en France
Hutchinson, filiale de Total spécialisée dans la transformation du caoutchouc, envisage près de 3 000 suppressions de postes dont 1 000 en France.

Hutchinson, filiale de Total spécialisée dans la transformation du caoutchouc, envisage près de 3 000 suppressions de postes, dont 1 000 en France via des départs volontaires, en raison du coronavirus, a annoncé vendredi 5 mai la CFDT.

Dans un tract, le syndicat précise que les suppressions de postes envisagées sont essentiellement liées aux baisses d'activités dans l'automobile et l'aéronautique. Celles-ci pourraient avoisiner -20% de l’effectif global du Groupe Hutchinson (soit 8 000 salariés) avant une reprise normale de l’activité envisagée pour 2023.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Définir la stratégie industrielle de Hutchinson

"La CFDT revendique en urgence la réalisation d’une expertise afin d’établir un état des lieux de la situation réelle de l’emploi. Elle doit être accompagnée d’une visibilité claire de la stratégie industrielle de Hutchinson", précise le tract. Le syndicat demande qu'une "négociation loyale" soit engagée, "avec la connaissance d’un projet industriel qui offre des perspectives d’évolution et qu’elle soit réalisée dans le cadre d’un socle social commun afin qu’aucun salarié ne soit laissé sur le bord de la route".

Le groupe pétrolier n'a pas commenté ces informations dans l'immédiat.

Avec Reuters (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS