Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Huawei veut lancer un smartphone pliable en 2019… avant Samsung

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Vu sur le web Le champion chinois des mobiles Huawei Technologies fait tout pour lancer un smartphone pliable au début de 2019, avant Samsung Electronics. Une manœuvre visant à le hisser en tête de la course à l’innovation, avant de battre pour de bon le géant coréen de l’électronique, aujourd’hui numéro un mondial du marché.

Huawei veut lancer un smartphone pliable en 2019… avant Samsung
Axon M de ZTE, seul smartphone pliable du marché à deux écrans. Les futurs smartphones pliables utiliseront un seul écran.
© ZTE

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Samsung Electronics se voyait le premier à lancer un smartphone à écran pliable. Huawei Technologies pourrait lui voler la vedette. Selon le Nikkei Asian Review, le champion chinois des mobiles serait en train de tout faire pour être le premier sur ce créneau. Son smartphone pliable est attendu au début de 2019. Il serait lancé peu de temps avant celui de Samsung Electronics, prévu également au début de 2019. Mais l’écart serait suffisant pour hisser Huawei Technologies en tête de la course à l’innovation. Ce qui serait un coup dur pour le géant coréen de l’électronique, numéro un mondial des smartphones sans interruption depuis 2012.

Démonstration technologique

L’enjeu n’est pas économique. Selon les analystes, les smartphones pliables devraient se cantonner à un marché de niche. Huawei Technologies pourrait n’en fabriquer que 20 000 à 30 000 exemplaires. Mais le projet est éminemment symbolique. Le constructeur chinois veut en faire la démonstration de ses capacités technologiques, en dépit de sa position de numéro trois mondial du marché, derrière Samsung Electronics et Apple.

Jusqu’ici, Samsung Electronics misait sur sa position de monopole dans les écrans Oled (à travers sa filiale Samsung Display) pour rester en avance sur le marché. Le Galaxy X, son smartphone pliable, devrait marquer le dixième anniversaire de sa gamme Galaxy S de smartphones vedettes. Ses espoirs risquent d’être déçus. Les fabricants chinois d’écrans plats semblent rattraper leur retard technologique plus vite que prévu.

C’est auprès du premier d’entre eux, BOE Technology, que Huawei Technologies se fournirait pour l’écran Oled de son smartphone pliable. Les deux partenaires travaillent la main dans la main sur ce projet dans l’objectif, non pas de gagner de l’argent, mais d’en faire la vitrine de leur savoir-faire technologique. BOE Technology, qui a fait cette entrée son entrée dans la chaine d’approvisionnement d’Apple pour fournir des écrans LCD des MacBook et iPad, veut ainsi démontrer à la firme à la pomme sa capacité à lui fournir aussi des écrans Oled des iPhone et l’aider à réduire sa dépendance vis-à-vis de Samsung Display, seul fournisseur de l’écran Oled de l’iPhone X.

Battre Samsung

Huawei Technologies serait en train d’accélérer son offensive. Le groupe vise la livraison de 200 smartphones en 2018, soit 31% de plus qu’en 2017, et entrevoit d'évincer Apple de la deuxième place mondiale dès le quatrième trimestre 2018. Il se donne ensuite deux à trois ans pour détrôner Samsung Electronics. Avec son smartphone pliable, il veut battre techniquement son concurrent coréen, avant de le battre commercialement.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle