Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Huawei réclame plus de 1 milliard de dollars à Verizon sur un différend de brevets

, , , ,

Publié le , mis à jour le 13/06/2019 À 07H44

Les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis se traduisent aussi par des différends entre les groupes chinois et américains. Huawei a réclamé plus de 1 milliard de dollars à Verizon Communications au sujet de redevances de brevets, a-t-on appris mercredi 12 juin.

Huawei réclame plus de 1 milliard de dollars à Verizon sur un différend de brevets
Huawei et Verizon se sont rencontrés à New York la semaine du 3 juin pour évoquer le sujet. /Photo prise le 26 février 2019/REUTERS/Sergio Perez
© Sergio Perez

Le groupe chinois Huawei Technologies réclame plus de 1 milliard de dollars à l'Américain Verizon Communications au titre de redevances sur plus de 230 brevets, a déclaré mercredi 12 juin une source au fait du dossier. Ce différend intervient alors que les tensions commerciales s'intensifient entre la Chine et les États-Unis.

Verizon doit payer pour "résoudre la question des licences", écrivait en février un responsable de la propriété intellectuelle de l'équipementier télécoms chinois, a rapporté le Wall Street Journal peu auparavant. Les brevets portent aussi bien sur du matériel de réseau, que sur des infrastructures filaires ou encore des technologies de l'internet des objets, ajoute le quotidien financier.

"Toute affaire concernant Huawei a des implications pour l'ensemble de notre industrie"

Huawei, le premier équipementier télécoms mondial, et Verizon se sont rencontrés à New York la semaine du 3 juin pour évoquer le sujet et pour déterminer si l'opérateur télécoms américain employait des matériels tiers susceptibles d'être en infraction vis-à-vis des brevets de Huawei.

Rich Young, porte-parole de Verizon, s'est refusé à tout commentaire "concernant ce point car c'est en soi un possible dossier juridique". Mais il a ajouté: "Ces questions dépassent Verizon ; au vu du contexte géopolitique, toute affaire concernant Huawei a des implications pour l'ensemble de notre industrie et soulève également des questions d'ordre national et international".

Washington a placé en mai Huawei sur une liste noire pour des raisons de sécurité nationale, ce qui l'empêche, sans accord préalable du gouvernement, de faire des affaires avec des entreprises américaines.

Avec Reuters (Arjun Panchadar à Bangalore et David Shepardson à Washington; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle