Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Huawei, Oppo et Vivo accentuent la pression sur Apple et Samsung en Chine

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Le marché chinois des smartphones tend à se concentrer entre les mains de quelques marques locales. Selon Counterpoint, Huawei, Oppo et Vivo réalisent plus de la moitié des ventes et affichent les croissances les plus fortes. De quoi accentuer la pression sur Apple et Samsung.

Huawei, Oppo et Vivo accentuent la pression sur Apple et Samsung en Chine
Le centre technologique de Huawei à Shenzhen

La Chine compte des centaines et des centaines de constructeurs de mobiles. Mais seule une poignée d’entre eux est en train de tirer son épingle du jeu. Selon les chiffres de Counterpoint du premier trimestre 2017, la concentration atteint un niveau tel que le Top 5, formé par Huawei, Oppo, Vivo, Xiaomi et Lenovo, contribue aux deux tiers du volume de vente dans l'Empire du Milieu.

Huawei reprend la première place à Oppo

Trois constructeurs tendent à sortir du lot : Huawei, Oppo et Vivo. Ils signent déjà plus d’un smartphone sur deux écoulés en Chine. Ils se distinguent par des croissances les plus fortes. Alors que le marché n’a progressé que de 4% à 105,6 millions d’unités au premier trimestre 2017, Huawei a fait bondir ses livraisons locales de 25%, Oppo de 81% et Vivo de 60%, tandis que les autres marques ont vu leurs ventes reculer collectivement de 12%.

Huawei a repris sa couronne en Chine à Oppo. Mais Rien ne dit que cette victoire est définitive. La première place du podium reste âprement disputée par les trois leaders chinois. Quatre autres constructeurs devraient compter sur le marché local: Xiaomi, Lenovo, ZTE et TCL, qui figurent tous dans le Top 10 mondial.

Apple a épuisé le potentiel du marché chinois

Le développement phénoménal de Huawei, Oppo et Vivo accentue la pression sur Apple et Samsung, dont les ventes en Chine ont plongé respectivement de 15% et 60%. Mais le constructeur californien de mobiles peut se targuer de truster 80% du marché local des smartphones premium vendus à plus de 4000 yuans (plus de 400 dollars). C’est d’ailleurs son gros problème. Selon Counterpoint, il a épuisé le potentiel du segment premium. Il ne peut plus se développer davantage en Chine où l’essentiel de la croissance des ventes se fait sur les segments d’entrée de gamme de 100 à 200 dollars et de moyenne gamme de 300 à 400 dollars. Ceci explique la forte chute de ses ventes depuis plus d’un an.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle