International

Huawei ne parvient pas encore à se passer des puces américaines

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Face à l’embargo américain, Huawei tente de remplacer les puces yankees par des composants maisons ou de fournisseurs alternatifs. Un effort qui se voit dans son dernier smartphone vedette, le Mate 30. Mais le constructeur chinois ne parvient pas encore à se passer complètement des composants US.  

Huawei ne parvient pas encore à se passer des puces américaines
Carte électronique du smartphone Mate 30 de Huawei
© TechInsights

Huawei est engagé dans une course contre la montre visant à se libérer des puces américains clés pour ses équipements comme les smartphones, en développant ses propres solutions ou en remplaçant les fournisseurs yankees par des sources alternatives en Chine, au Japon, à Taïwan ou en Europe.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte