Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Huawei embarque l’intelligence artificielle dans sa puce mobile à 5,5 milliards de transistors

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Via HiSilicon Technologies, sa filiale dans les semiconducteurs, Huawei dévoile une puce mobile intégrant 5,5 milliards de transistors. Sa particularité ? Elle intègre des fonctions d’intelligence artificielle pour accélérer certains traitements et réduire les temps de latence. Une façon aussi de se différencier de Samsung et Apple.

Huawei embarque l’intelligence artificielle dans sa puce mobile à 5,5 milliards de transistors
Kirin 970, la nouvelle puce mobile de Huawei
© Huawei

Une nouvelle puce dédiée aux mobiles haut de gamme fait son apparition chez Huawei : la Kirin 970. Elle a été dévoilée par Richard Yu, le patron de l’activité grand public du géant chinois du numérique, lors de sa keynote à l’IFA, la grande messe berlinoise de la high-tech qui se déroule du 1er au 6 septembre 2017.

Gravure en 10 nanomètres

Développée par HiSilicon Techonologies, la filiale de Huawei dans les semiconducteurs, cette puce intègre pas moins de 5,5 milliards de transistors sur un carré de silicium de 10 millimètres de côté. Elle se distingue de la version précédente Kirin 960, qui équipe notamment les smartphones vedettes Mate 9 et P10 de la marque chinoise, d’abord par sa technologie de gravure. Elle est fabriquée en 10 nanomètres chez TSMC, actuellement le procédé nec plus ultra, contre 16 nanomètres pour la Kirin 960.

Elle se différencie aussi par l’intégration de fonctions d’intelligence artificielle. L’objectif est de rendre l’expérience utilisateur plus fluide et les réponses plus rapides. Aujourd’hui, les mobiles reposent intégralement sur le calcul dans le cloud pour les tâches d’intelligence artificielle, ce qui provoque des temps de latence et des inquiétudes quant à la protection des données personnelles. La localisation d’une partie de ces tâches dans le terminal est censée rassurer l’utilisateur tout en réduisant les temps de latence.

Marché 100% captif

La Kirin 970 est dédiée exclusivement à un marché captif. Elle motorisera le futur smartphone vedette à grand écran de Huawei, le Mate 10, qui sera présenté le 16 octobre 2017. Le groupe chinois veut en faire un différenciant fort par rapport au Galaxy Note 8 de Samsung Electronics et du futur iPhone 8.

A l’instar de Samsung Electronics, Huawei met en œuvre une stratégie d’intégration verticale en développant et utilisant ses propres puces sur ses mobiles vedettes, en complément des puces qu’il achète chez Qualcomm et MediaTek pour ses autres gammes. Numéro trois mondial des smartphones derrière Samsung Electronics et Apple, il ne cesse de réduire l’écart avec le numéro deux. Selon IDC, il détient 11,3% du marché mondial en volume au deuxième trimestre 2017, derrière Samsung Electronics (23,3%) et Apple (12%), contre 9,3% un an auparavant. S’il continue sur sa lancée, il a toutes les chances de supplanter Apple et devenir le numéro deux mondial au troisième trimestre 2017, prédit Digitimes.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle