Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Huawei dit encaisser mieux que prévu les restrictions américaines

, , , ,

Publié le , mis à jour le 26/08/2019 À 07H08

Huawei veut garder la tête haute face aux restrictions imposées par les États-Unis. Le 23 août, le groupe chinois a déclaré subir mieux que prévu ces sanctions.

Huawei dit encaisser mieux que prévu les restrictions américaines
L'administration américaine est revenue sur une partie des restrictions imposées à Huawei. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri
© Carlo Allegri

L'équipementier télécoms chinois Huawei a déclaré vendredi 23 août que ses activités avaient moins souffert que prévu des restrictions imposées par les États-Unis. Le groupe a ajouté qu'il était en outre "pleinement préparé" à travailler dans un contexte de sanctions américaines et de guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis.

En mai, l'administration Trump a signé un décret interdisant aux entreprises américaines d'utiliser du matériel de télécommunications fabriqué par des sociétés présentant un risque pour la sécurité nationale, une mesure visant particulièrement Huawei. Quelques jours après avoir placé Huawei sur une liste noire, l'administration américaine est revenue sur une partie des restrictions imposées au géant chinois.

Exemptions prolongées pour Huawei

Lors d'une première évaluation de l'impact de ces mesures, faite en juin, Ren Zhengfei, le fondateur et directeur général du groupe, avait au contraire dit avoir sous-estimé cet impact, précisant alors que le chiffre d'affaires 2019 devrait revenir à environ 100 milliards de dollars (90 milliards d'euros), contre un objectif initial de 125 milliards.

"Il semblerait que cela soit un peu moins que cela. Mais il faudra patienter jusqu'à nos résultats en mars", a dit Eric Xu, vice-président d'Huawei, lors d'une conférence de presse.

En début de semaine, Washington a prolongé les exemptions accordées à Huawei, lui permettant d'acheter auprès d'entreprises américaines le matériel indispensable pour continuer à fournir ses clients.

Avec Reuters (Sija Jiang, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle