Huawei devient le troisième plus grand groupe d’électronique au monde derrière Apple et Samsung

Avec un chiffre d’affaires de 92,5 milliards de dollars en 2017, le champion chinois du numérique Huawei devient le troisième plus gros groupe d’électronique au monde, derrière le californien Apple et le coréen Samsung Electronics. Une ascension tirée par le boom de ses mobiles et de ses équipements de datacenters. Et l'ambition est de franchir la barre de 150 milliards de dollars en 2020.

Partager
Huawei devient le troisième plus grand groupe d’électronique au monde derrière Apple et Samsung
Ken Hu, PDG de Huawei, entend poursuivre l'effort d'innovation.

C’est encore une année faste pour Huawei. Le champion chinois d’équipements numériques termine 2017 avec un chiffre d’affaires en hausse de 15,7% à 92,5 milliards de dollars. Certes, le groupe subit un net ralentissement par rapport à 2016 où la croissance atteignait 32%. Mais il améliore son bénéfice net de 28,1% à 7,3 milliards de dollars, contre un bénéfice net stable en 2016 de 5,3 milliards de dollars.

"Nous sommes sur un nouveau chemin, commente Ken Hu, PDG du groupe dans le rapport annuel. Les opportunités et les défis surgissent plus vite que jamais, et l'innovation ouverte sans couture est la seule façon de garder une longueur d'avance. Au cours des 10 prochaines années, Huawei continuera d'investir davantage dans l'innovation technologique, dépensant chaque année plus de 10 milliards de dollars dans la R & D. Nous poursuivrons activement la collaboration ouverte, attirerons et cultiverons les meilleurs talents et intensifierons les efforts dans la recherche exploratoire. Nous voulons mieux permettre à toutes les industries de devenir numériques et intelligentes."

Huawei dévient plus gros que Hitachi, IBM ou Dell

Ces résultats ont de quoi faire pâlir d’envie d’autres équipementiers chinois du numérique comme Lenovo (+4% à 44,3 milliards de dollars) ou ZTE (+7,5% à 17,3 milliards de dollars). Ils font de Huawei le troisième groupe d’électronique au monde par le chiffre d’affaires, derrière le californien Apple (239,2 milliards de dollars) et le coréen Samsung Electronics (215,6 milliards de dollars), selon L'Usine Nouvelle. En un an, le géant chinois a gagné cinq places en détrônant Hitachi (86 milliards de dollars), Sony (81 milliards de dollars), IBM (79,2 milliards de dollars), Dell Technologies (78,7 milliards de dollars) et Panasonic (74 milliards de dollars).

L’activité historique d’équipements d’opérateurs télécoms (carrier business group) continue à dominer avec 49,4% du chiffre d’affaires total en 2017. Elle a pâti de la baisse des investissements des opérateurs télécoms aux Etats-Unis avec un revenu en augmentation de seulement 2,5% à 45,7 milliards de dollars. L’activité d’équipements de datacenters (Enterprise business group) a en revanche bondi de 35% à 8,4 milliards de dollars, tandis que l’activité grand public (Consumer business group), dominée par les mobiles, a gonflé de 32% à 36,4 milliards de dollars.

+40% des ventes de tablettes

De 2016 à 2017, Huawei a fait grimper ses livraisons de smartphones de 139 à 153 millions d’unités, consolidant sa place de numéro trois mondial avec 10,8 % du marché en volume selon le cabinet TrendForce, derrière Samsung Electronics (21,9%) et Apple (15,2%). Et ses ventes pourraient grimper à 173 millions d’unités en 2018. Ses deux smartphones vedettes P10 et Mate 10, lancés en 2017, se sont écoulés à plus de 20 millions d’exemplaires. Et le groupe espère dépasser ces chiffres avec son nouveau P20, dévoilé le 27 mars 2018, et le futur successeur du Mate 10, qui sera présenté à l'automne 2018. Dans les tablettes, ses ventes ont explosé de 40% à 14 millions de pièces, le propulsant à la quatrième place mondiale derrière Apple, Samsung et Amazon selon le cabinet IDC, mais devant Lenovo qui occupait en 2016 cette position.

Malgré le ralentissement de sa croissance dans les mobiles du fait de la saturation de certains gros marchés et de la concurrence acharnée de ses compatriotes Oppo, Vivo et Xiaomi, Huawei avance peu à peu de son objectif de détrôner Apple, ce qui est "dans le domaine du possible", selon les commentaires à L’Usine Nouvelle de Thomas Husson, analyste au cabinet Forrester. Dans cette course, Huawei dispose de vrais atouts : une intégration verticale poussée avec la maîtrise des puces clés de ses produits à travers son bras armé dans les semiconducteurs HiSilicon Technologies, des synergies industrielles fortes avec ses activités dans les équipements de réseaux et datacenters, des relations étroites avec les opérateurs télécoms, et une marque qui figure désormais à la 70 ème place du classement Interbrand.

"Loin du cliché selon lequel les sociétés chinoises se contentent d’imiter et de copier, Huawei investit énormément en R&D, innove et dépose beaucoup de brevets", affirme Thomas Husson. Le groupe a investi 13,8 milliards de dollars en R&D en 2017, soit 17,4% de plus qu’en 2016. Un effort qui en fait le premier déposant de brevets en Europe.

Cap sur un chiffre d'affaires de 150 milliards de dollars

Huawei ambitionne de franchir la barre des 150 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020. De quoi creuser l’écart avec Hitachi, Sony, IBM ou Dell Technologies sans toutefois menacer Apple et Samsung Electronics dans leurs positions de leaders de l’industrie électronique mondiale.

En France, Huawei compte 950 salariés et quatre centres de R&D de 150 personnes, et le groupe se prépare à inaugurer à Paris, le 3 avril 2018, son neuvième Openlab dans le monde dédié à la recherche collaborative sur des domaines comme l'Internet des objets, le big data ou le cloud computing.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

41 - BLOIS

ETUDES PRE-OPERATIONNELLES POUR LA CREATION DE LA ZAC DU PARC D'ACTIVITE AU NORD-EST DU COEUR DE L'AGGLOMERATION DE BLOIS.

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS