Huawei décroche un important contrat pour déployer la 4G en Italie

L'équipementier télécoms chinois a été choisi par l'opérateur italien Wind pour construire son réseau de téléphonie 4G en Italie. Un contrat à un milliard d'euros sur cinq ans pour Huawei, qui s'est associé pour l'occasion avec le spécialiste italien des réseaux Sirti.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Huawei décroche un important contrat pour déployer la 4G en Italie

En Italie aussi, les opérateurs investissent dans leur réseau pour passer à la 4G LTE, le très haut débit mobile. L'opérateur transalpin Wind a annoncé ce vendredi 12 avril qu'il allait investir un milliard d'euros sur cinq ans pour garantir une couverture 4G dans tout le pays.
C'est l'équipementier télécoms chinois Huawei, associé au spécialiste local des réseaux Sirti, qui a décroché cet important contrat.

Pour l'occasion, Huawei et Sirti ont crée une co-entreprise à parts égales, qui traduit, selon eux, leur "complémentarité", explique le communiqué de Wind. Le réseau utilisera notamment une technologie à micro-ondes développée par Sirti dans son centre de recherche et développement de Milan.

De nombreux contrats 4G signés en Europe pour Huawei

Malgré une controverse sur ses supposés liens avec les autorités chinoises et des soupçons de pratiques anticoncurrentielles, Huawei a signé ces derniers temps de nombreux contrats liés au déploiement de la 4G en Europe. On peut ainsi citer ceux conclus avec Everything Everywhere, la filiale commune de France Télécom et de Deutsche Telekom en Grande-Bretagne, avec Teliasonera en Norvège et avec Vodafone en Allemagne.

Huawei investit aussi massivement en Europe et a récemment annoncé l'installation d'un centre de recherche et développement à Helsinki, en Finlande. Il va également investir deux milliards de dollars (1,5 milliard d'euros) en Grande-Bretagne où il compte doubler son nombre de salariés, qui sont aujourd'hui plus de 800.

En 2012, le groupe basé à Shenzhen et non coté en Bourse a dégagé un bénéfice net de 15,3 milliards de yuans (1,9 milliard d'euros), en hausse de 32% par rapport à l'année dernière, pour un chiffre d'affaires de 220,2 milliards de yuans, en augmentation de 8%.

Julien Bonnet

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS