Huawei bien parti pour détrôner Apple dans les smartphones en 2019

Selon le cabinet TrendForce, Huawei Technologies a accru ses livraisons de smartphones de 30% à 205 millions d’unités en 2018 et devrait les augmenter encore de 16% à 225 millions en 2019. De quoi détrôner Apple à la deuxième place mondiale derrière Samsung Electronics.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Huawei bien parti pour détrôner Apple dans les smartphones en 2019
Lancement du smartphone Mate 20 de Huawei à Londres en octobre 2018

Huawei Technologies voulait franchir la barre des 200 millions de smartphones écoulés en 2018. Le géant chinois de l’équipement télécoms a atteint son objectif. Selon le cabinet TrendForce, sur un marché mondial en baisse de 3,3% à 1,41 milliard d’unités, il a fait bondir ses livraisons de 30% à 205 millions. Il consolide sa place de numéro trois mondial derrière le coréen Samsung Electronics (293 millions) et le californien Apple (211 millions), mais devant ses compatriotes Xiaomi (123 millions), Oppo (120 millions) et Vivo (104 millions), qui occupent les trois autres places du Top 6 mondial.

Grand chambardement en 2019

L’année 2019 s’annonce comme celle d’un grand chambardement dans le Top 3 mondial. Alors que le marché mondial est prévu en baisse de 5% à 1,34 milliard d’unités, Huawei Technologies devrait poursuivre son ascension avec une hausse de ses livraisons de 16% à 225 millions d’unités. De quoi se hisser à la deuxième place mondiale, derrière Samsung Electronics (268 millions), mais devant Apple (189 millions), Xiaomi (129 millions), Oppo (120 millions) et Vivo (94 millions). Ce résultat reste toutefois à confirmer en raison des incertitudes que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine font peser sur le marché. En tant que champion chinois des mobiles, Huawei Technologies apparaît comme le constructeur le plus vulnérable aux conséquence de ce contexte géopolitique, estime TrendForce.

Huawei Technologies bénéficie à fond des déboires d’Apple. Selon TrendForce, les ventes d’iPhone ont dévissé de 7% à 115 millions d’unités au second semestre 2018 et de près de 12% à 68 millions au quatrième trimestre 2018. En cause : la Chine où 10 millions d’iPhone de moins ont été écoulés en 2018 par rapport à 2017 du fait de l’augmentation des prix et de l’interdiction à la vente d’anciens modèles violant des brevets de Qualcomm.

Samsung, l'autre grand perdant

Et les malheurs de la firme à la pomme ne semblent pas près de se terminer. Après avoir reculé de 2% en 2017, ses livraisons d’iPhone pourraient chuter de 10% en 2019 à 189 millions d’unités, tombant pour la première fois depuis 2014 sous la barre des 200 millions.

L’autre grand perdant de la montée de Huawei Technologies est Samsung Electronics. Ses ventes de smartphones ont plongé de 8% en 2018 à 293 millions d’unités. C’est la première fois depuis 2011 qu’elles tombent en dessous de la barre des 200 millions. Et sa descente aux enfers pourrait se poursuivre avec une chute de même ampleur en 2019. Le géant coréen de l'électronique a toutefois des chances de conserver tant bien que mal sa part de marché.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS