Electronique

HP se lance à son tour dans l'impression Web

,

Publié le

Deux mois après l'annonce de "Cloud Print" par Google, HP s'apprête quant à lui à lancer une nouvelle gamme de services Web (HP ePrint) pour ses nouvelles imprimantes. Elles offriront la possibilité d'imprimer des documents à partir de n'importe quel terminal, par le biais d'une simple adresse e-mail.

HP se lance à son tour dans l'impression Web © DR

Adieu les éternels problèmes de pilotes à installer pour chaque imprimante ? Ces difficultés d'installation - déjà pénibles sur les postes de travail « traditionnels » - se sont encore renforcées avec l'émergence d'une nouvelle vague de terminaux d'accès à des services en ligne hébergés dans les nuages. Des smartphones, des tablettes ou des netbooks pour lesquels il serait difficile, voire impossible, de trouver les pilotes adaptés. Mais Google et HP ont peut être la solution.

Le premier a présenté en avril un nouveau service en ligne (Google Cloud Print) dont il affirme qu'il permettra à n'importe quel terminal de transmettre des fichiers à imprimer à partir de n'importe quelle application (qu'elle soit installée localement ou hébergée sur le Web). Comment ? C'est assez simple. « Au lieu d'utiliser le système d'exploitation ou les drivers installés localement pour imprimer, les applications pourront utiliser Google Cloud Print pour soumettre et gérer les impressions », explique Google. Lequel a fait le choix d'un « proxy » à installer directement sur l'imprimante ou sur le poste auquel elle est reliée. Ce proxy, relié dès son installation au compte Google de l'utilisateur, servira de passerelle logicielle entre l'imprimante et Google Cloud Print.

HP ePrintCenter

La philosophie est à peu près la même chez HP, qui souhaite, avec sa nouvelle plate-forme HP ePrint, aider les utilisateurs à « imprimer, à partir de n'importe quel terminal doté d'une messagerie, partout dans le monde ». Chaque imprimante sera dotée d'une adresse e-mail spécifique et les utilisateurs n'auront qu'à envoyer un document vers cette adresse pour l'imprimer. Il sera aussi possible de stocker des fichiers en ligne pour lancer ultérieurement les impressions, selon le constructeur, qui a profité de son annonce pour présenter quatre nouvelles imprimantes Web en mesure de communiquer avec le « Google Cloud » sans installation d'un proxy (elles seront facturées de 99 dollars à 299 euros).

Publicités géolocalisées

L'avantage : « Avec ces nouveaux systèmes, l'imprimante n'est plus dépendante des drivers et du système d'exploitation », explique Fabrice Porte, directeur national des solutions d'impression chez Quadria, une société de services hexagonale spécialisée dans les services informatiques de proximité. « Ce qui, pour les entreprises, devrait éviter bien des soucis de réinstallation des drivers à chaque fois que le ou les terminaux évoluent ».

Reste un bémol qui fait déjà grincer des dents outre-Atlantique. HP - qui a noué des partenariats avec plusieurs partenaires, dont Yahoo, pour son service ePrint - envisage d'exploiter les données sur la localisation géographique de chaque imprimante pour diffuser avec les contenus imprimés des messages publicitaires géo-localisés et personnalisés. D'après le constructeur, la « nouvelle gamme de produits et de services en ligne est accompagnée d’une plate-forme en ligne de diffusion de services numériques exploitable par les partenaires fournisseurs d'« applications d'impression ». [Les] clients pourront ainsi bénéficier de contenu exceptionnel sans frais supplémentaire ; quant aux marques, elles apporteront de la valeur ajoutée en fournissant du contenu d'impression complété par des messages personnalisés, des offres promotionnelles et des informations telles que des bons de réduction ou des services locaux ».

De quoi craindre une envolée d'un nouveau type de spams, qui transiterait cette fois par les imprimantes et serait imprimé aux frais des utilisateurs.

En outre, à l'heure où de nombre d'entreprises « essayent de réduire leurs volumes d'impression », ces systèmes peuvent a »ller à l'encontre de leurs stratégies, en facilitant les impressions, qui plus est de pages Web assez surchargées », nous confie un distributeur d'imprimantes.

Christophe Dutheil

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte