Electronique

HP Inc avale les imprimantes et copieurs de Samsung

Ridha Loukil , ,

Publié le

Le constructeur informatique américain HP Inc finalise l’acquisition de l’activité de Samsung dans les imprimantes et copieurs. Une transaction qui conforte son leadership sur le marché mais qui sonne comme un échec pour le géant coréen de l’électronique.

HP Inc avale les imprimantes et copieurs de Samsung
Copieur de Samsung
© Samsung

Samsung Electronics se retire des imprimantes et copieurs. Le géant coréen de l’électronique a finalisé, le 31 octobre 2017, la cession de cette activité au constructeur informatique américain HP Inc, né en novembre 2015 de la scission du groupe HP. La transaction doit lui rapporter un peu plus de 1 milliard de dollars.

Samsung, petit 5e sur le marché

Pour HP Inc, l’opération représente un renfort de 6000 personnes, dont 2000 ingénieurs et chercheurs, 6500 brevets et 4,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires. "Cela conforte notre leadership sur le marché et étend notre présence au segment de l’impression et copie grand format A3, explique à L’Usine Nouvelle Pascale Dumas, PDG de HP France. Nous allons nous confronter à des constructeurs comme Ricoh, Toshiba ou Sharp."

Selon IDC, HP Inc domine largement le marché des imprimantes et copieurs avec 36,8% des  ventes mondiales en volume au deuxième trimestre 2017, devant les japonais Canon (21%), Epson (17%) et Brother (7,6%). Samsung Electronics n’arrive que cinquième avec seulement 3,7%. Avec le rachat de l’activité du coréen, le groupe américain porte sa part de marché à plus de 40%, près du double de celle du numéro deux du marché, Canon.

Echec du recentrage sur les professionnels

Alors que Samsung Electronics caracole à la première place mondiale dans les puces mémoires, les écrans Oled, la télévision ou encore les smartphones, cette opération sonne comme un aveu d'échec. Malgré de gros investissements en R&D et marketing, le géant coréen de l’électronique n’a jamais réussi à atteindre la taille critique nécessaire pour tenir la course avec HP et les constructeurs japonais. D’autant que le marché a été plongé pendant des années dans la morosité.

Samsung Electronics a tenté de contenir les pertes en se retirant en 2013 du segment grand public et en se recentrant sur la clientèle des entreprises. Cela ne semble pas avoir produit les résultats escomptés. En tirant un trait définitif sur cette activité compliquée, il entend concentrer ses ressources sur ses trois priorités stratégiques : les mobiles, l’électronique grand public (avec l’électroménager) et surtout les semi-conducteurs, devenus sa principale vache-à-lait.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte