Hongrie: Orban promet hausse des salaires et aide fiscale aux familles

BUDAPEST (Reuters) - Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a évoqué jeudi une hausse du salaire minimum et réaffirmé son projet de remboursement d'impôts dédié aux familles en 2022 dans le cadre de sa campagne pour les élections législatives qui, pour la première fois en une décennie, s'annoncent au coude-à-coude.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Hongrie: Orban promet hausse des salaires et aide fiscale aux familles
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a évoqué jeudi une hausse du salaire minimum et réaffirmé son projet de remboursement d'impôts dédié aux familles en 2022 dans le cadre de sa campagne pour les élections législatives qui, pour la première fois en une décennie, s'annoncent au coude-à-coude. /Photo prise le 9 juin 2021/REUTERS/Bernadett Szabo

Le dirigeant a proposé mercredi un important remboursement d'impôts sur le revenu aux familles avec enfants d'une valeur de plus de 550 milliards de forints (1,59 milliard d'euros) au début de l'année prochaine, dans l'hypothèse où la croissance économique atteindrait au moins 5,5% en 2021.

Rattrapé dans les sondages d'opinion par l'union formée par les partis d'opposition contre le Fidesz au pouvoir, Viktor Orban parie désormais sur un rebond économique rapide susceptible de soutenir sa réélection en 2022.

Le dirigeant nationaliste, qui avait en janvier dit prévoir une exonération d'impôts pour les moins de 25 ans à compter de l'an prochain, a indiqué que le gouvernement lancerait une consultation nationale sur le redémarrage de l'économie post-pandémie.

"Je voudrais confirmer que (...) nous entreprendrons de relever le salaire minimum à 200.000 forints par mois en une ou plusieurs phases", a affirmé jeudi Viktor Orban lors d'une conférence de presse.

D'après un sondage réalisé le mois dernier par le groupe de réflexion Republikon, la course aux élections législatives 2022 devrait être serrée, alors que 32% des électeurs soutiennent le Fidesz et 33% se prononcent en faveur du front uni de l'opposition.

(Krisztina Than, version française Juliette Portala, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS