Hong Kong: La police arrête l'ancien rédacteur en chef de l'Apple Daily

HONG KONG (Reuters) - La police de Hong Kong a arrêté mercredi l'ancien rédacteur en chef du journal pro-démocratie Apple Daily, qui avait été contraint de mettre fin à ses activités après le gel de ses avoirs et l'arrestation de certains de ses dirigeants en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Hong Kong: La police arrête l'ancien rédacteur en chef de l'Apple Daily
La police de Hong Kong a arrêté mercredi l'ancien rédacteur en chef du journal pro-démocratie Apple Daily, qui avait été contraint de mettre fin à ses activités après le gel de ses avoirs et l'arrestation de certains de ses dirigeants en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale. /Photo prise le 22 juin 2021/REUTERS/Tyrone Siu

La police a déclaré dans un communiqué qu'elle avait arrêté un ancien rédacteur en chef de 51 ans, soupçonné de "conspiration avec des pays étrangers ou des forces étrangères en vue de mettre en danger la sécurité nationale".

Le groupe médiatique Next Digital, qui publie Apple Daily, n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

La police a déclaré que des dizaines d'articles publiés dans le journal pourraient avoir enfreint la loi sur la sécurité nationale.

Les détracteurs de la loi imposée par Pékin l'an dernier dans l'ancienne colonie britannique à la suite de manifestations anti-gouvernementales affirment qu'elle est utilisée pour écraser toute dissidence, ce que les autorités de Pékin et de Hong Kong rejettent.

Les responsables de Hong Kong et de la Chine continentale ont déclaré à plusieurs reprises que la liberté des médias était respectée mais pas absolue.

(Reportage Tyrone Siu, rédigé par Farah Masterversion française Camille Raynaud)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS