Honeywell garde l'aéronautique, défiant Third Point

(Reuters) - Honeywell International a dévoilé mardi une refonte de sa structure passant par un recentrage sur l'aéronautique et l'espace, ce qui est exactement à l'opposé de ce que réclamait le fonds activiste Third Point Capital depuis avril.
Honeywell garde l'aéronautique, défiant Third Point
Honeywell International a dévoilé mardi une refonte de sa structure passant par un recentrage sur l'aéronautique et l'espace, ce qui est exactement à l'opposé de ce que réclamait le fonds activiste Third Point Capital depuis avril. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

Le conglomérat industriel diversifié, qui a annoncé avant l'ouverture de Wall Street les conclusions d'un réexamen de ses activités, opèrera d'ici la fin de 2018 la scission de ses pôles transports et systèmes de protection et de sécurité, logés dans deux entités cotées distinctes.

Honeywell précise que ces deux segments représentent un chiffre d'affaires annualisé de 7,5 milliards de dollars (6,4 milliards d'euros).

Le groupe industriel a également relevé de cinq cents le bas de son objectif de bénéfice annuel 2017 à 7,05-7,10 dollars par action, hors revalorisation éventuelle des retraites au prix du marché. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne un BPA de 7,09 dollars.

Honeywell anticipe également un BPA de 1,75 dollar au troisième trimestre, supérieur de deux cents au consensus.

L'action gagnait 1% environ dans des échanges d'avant-Bourse peu fournis à Wall Street.

Le directeur général Darius Adamczyk, à l'exemple des autres dirigeants de conglomérats industriels, est pressé par certains actionnaires de rationaliser un portefeuille d'activités disparate qui varie dans son cas des turbocompresseurs aux alarmes antivol en passant par les bottes Xtratuf, très prisées par l'industrie de la pêche d'Alaska.

En conservant son pôle aéronautique et espace, Honeywell oppose une fin de non recevoir aux exigences de Third Point qui réclamait la scission d'activités représentant 36% environ du chiffre d'affaires total de 2016.

Le scission des turbocompresseurs est symptomatique d'une tendance de l'industrie, automobile en particulier, à s'éloigner des technologies adaptées aux moteurs à explosion, jugés trop polluants, alors que les technologies électriques ont au contraire le vent en poupe.

La nouvelle entité regroupant les systèmes de protection et de sécurité regrouperait également les produits de chauffage et de climatisation.

Honeywell a précisé que ces diverses opérations ne nécessitaient pas l'autorisation des actionnaires.

(Ankit Ajmera à Bangalore et Alwyn Scott à New York,; Catherine Mallebay-Vacqueur et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS