Quotidien des Usines

Honeywell à Grenoble dans le flou

Publié le

Social

Les 80 salariés de l'usine de Meylan (Isère) du département « Sécurité industrielle » du groupe américain Honeywell sont dans l'incertitude depuis le printemps dernier et l'annonce par la direction du groupe d'un projet de plan social concernant une douzaine de salarié.

La mise en œuvre de ce projet qui fait l'objet d'une bataille de procédures entre la direction et le syndicat CFDT est pour l'instant bloquée. Les représentants du personnel de l'usine grenobloise spécialisée dans les composants pour automatismes et les systèmes de sécurité immatérielle craignent que la direction américaine cherchent à céder le site ou à le fermer.

Le 30 septembre dernier, le constructeur informatique américain, à la suite de sa fusion avec Compacq et d'un plan de restructuration, a annoncé la suppression de 1206 postes en France, dont 609 à Grenoble,et la fermeture de son usine d'Annecy.

Michel QUERUEL

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte