Honeywell à Grenoble dans le flou

Social

Partager

Les 80 salariés de l'usine de Meylan (Isère) du département « Sécurité industrielle » du groupe américain Honeywell sont dans l'incertitude depuis le printemps dernier et l'annonce par la direction du groupe d'un projet de plan social concernant une douzaine de salarié.

La mise en œuvre de ce projet qui fait l'objet d'une bataille de procédures entre la direction et le syndicat CFDT est pour l'instant bloquée. Les représentants du personnel de l'usine grenobloise spécialisée dans les composants pour automatismes et les systèmes de sécurité immatérielle craignent que la direction américaine cherchent à céder le site ou à le fermer.

Le 30 septembre dernier, le constructeur informatique américain, à la suite de sa fusion avec Compacq et d'un plan de restructuration, a annoncé la suppression de 1206 postes en France, dont 609 à Grenoble,et la fermeture de son usine d'Annecy.

Michel QUERUEL

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS