Honda: Le ministre britannique des Entreprises appelle à sortir du flou entourant le Brexit

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni doit rapidement mettre fin à l'incertitude qui entoure les conditions de sa sortie de l'Union européenne pour apporter enfin de la clarté aux acteurs économiques, a déclaré mardi le ministre britannique des Entreprises, Greg Clark, quelques heures après l'officialisation de la fermeture de l'usine Honda de Swindon.
Partager
Honda: Le ministre britannique des Entreprises appelle à sortir du flou entourant le Brexit
Le Royaume-Uni doit rapidement mettre fin à l'incertitude qui entoure les conditions de sa sortie de l'Union européenne pour apporter enfin de la clarté aux acteurs économiques, a déclaré mardi le ministre britannique des Entreprises, Greg Clark (photo), quelques heures après l'officialisation de la fermeture de l'usine Honda de Swindon. /Photo prise le 29 janvier 2019/REUTERS/Toby Melville

"Des décisions comme celle annoncée par Honda ce matin démontre de manière frappante l'ampleur de ce qui est en jeu", a dit le ministre.

"Cette annonce survient après des mois d'incertitude que vous avez eu à endurer à propos du Brexit et de notre relation future avec l'UE", a poursuivi Clark, qui s'exprimait devant des représentants du monde de l'industrie.

"Une situation dans laquelle nos industriels n'ont pas la certitude nécessaire quant aux conditions dans lesquels les deux tiers de nos échanges commerciaux se dérouleront dans 40 jours est inacceptable", a ajouté le ministre.

Le Brexit est pour l'heure fixé au 29 mars au soir, soit dans 38 jours. Et Theresa May n'a pas encore pu faire ratifier par la Chambre des communes l'accord de retrait qu'elle a négocié avec Bruxelles et que les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Sept ont entériné fin novembre.

Si le Royaume-Uni devait sortir de l'UE sans accord, le plus grand flou entourerait la suite des relations commerciales avec les pays européens, qui représentent donc, ainsi que l'a rappelé Clark, les deux tiers du commerce britannique.

Pour le ministre britannique, il est clair, à la lumière de l'annonce de Honda, qu'il faut sortir sans délai de cette incertitude.

Quant à quitter l'UE sans accord, a-t-il dit, ce serait "une catastrophe".

Ecartant par avance les accusations de chantage à la peur - le "Project Fear" dénoncé par les plus ardents Brexiters -, Clark a souligné que les préoccupations des milieux économiques étaient une réalité - "Project Reality".

(Costas Pitas et David Milliken; Henri-Pierre André pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS