Honda et Mazda prévoient un recul des profits avec la hausse du yen

TOKYO (Reuters) - Honda et Mazda ont dit vendredi s'attendre à un bénéfice d'exploitation en baisse sur l'exercice fiscal à fin mars 2019, respectivement de 16% et 28%, du fait principalement de l'impact de l'appréciation du yen.
Partager
Honda et Mazda prévoient un recul des profits avec la hausse du yen
Honda et Mazda ont dit vendredi s'attendre à un bénéfice d'exploitation en baisse sur l'exercice fiscal à fin mars 2019, respectivement de 16% et 28%, du fait principalement de l'impact de l'appréciation du yen. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino

Honda, troisième constructeur automobile nippon, prévoit ainsi un bénéfice d'exploitation de 700 milliards de yens (5,3 milliards d'euros) sur la période contre 833,5 milliards de yens un an auparavant, en dépit de la hausse attendue de ses ventes de voitures et de scooters.

Les analystes s'attendaient jusqu'à présent à un bénéfice d'exploitation de 877 milliards de yens sur l'exercice fiscal en cours, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les prévisions de Honda sont établies sur la base d'un cours de la devise nipponne à 105 yens pour un dollar sur la période contre un cours moyen de 111 yens pour un dollar sur l'exercice précédent. Celles de Mazda retiennent un cours moyen de 107 yens.

Mazda s'attend quant à lui à un bénéfice d'exploitation de 105 milliards de yens sur l'exercice fiscal en cours contre 146,6 milliards un an plus tôt et 136,9 milliards attendus par le consensus de 19 analystes réalisé par Thomson Reuters I/B/E/S.

Mazda, qui poursuit sa croissance à l'international et a enregistré six années consécutives de hausse de ses ventes, anticipe une hausse de 2% de ses ventes en volume à 1,66 millions d'unités.

Mais le cinquième constructeur nippon reste confronté à un problème de taille critique dans une industrie dont les besoins d'investissement augmentent fortement avec le développement des véhicules électriques et des voitures autonomes.

Mazda, qui construit une nouvelle usine dans l'Alabama aux Etats-Unis en partenariat avec Toyota, prévoit d'accroître ses dépenses de recherche et développement cette année.

(Naomi Tajitsu, Marc Joanny pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS