Home Depot rate le consensus à cause des coûts liés au coronavirus

(Reuters) - Home Depot Inc a annoncé des résultats inférieurs aux attentes au premier trimestre, la crise liée au coronavirus ayant entraîné 850 millions de dollars de coûts salariaux supplémentaires pour faire fonctionner les magasins et entrepôts de la chaîne de magasins de bricolage.
Partager
Home Depot rate le consensus à cause des coûts liés au coronavirus
Home Depot Inc a annoncé des résultats inférieurs aux attentes au premier trimestre, la crise liée au coronavirus ayant entraîné 850 millions de dollars de coûts salariaux supplémentaires pour faire fonctionner les magasins et entrepôts de la chaîne de magasins de bricolage. /Photo d'archives/REUTERS/Jonas Ekblom

Face aux risques encourus par le personnel, l'entreprise a accordé des primes, doublé la rémunération des heures supplémentaires et a accordé des compensations sous la forme de congés payés.

Les actions de Home Depot reculaient de 3% avant l’ouverture du marché, la société ayant également renoncé à ses objectifs en raison des incertitudes liées à la pandémie.

Le groupe, dont l'activité est très liée à la vigueur du marché immobilier, risque d'être pénalisé cette année par une baisse des dépenses de rénovation de la part de ménages exposées au ralentissement économique et à la montée du chômage en raison des mesures de confinement mises en place pour lutter contre le virus.

A court terme, ces mesures ont toutefois eu pour conséquence d'accroître la demande de produits de nettoyage et d’outils pour les petites réparations, la peinture et le jardinage.

Au total, Le bénéfice net du groupe a chuté de 10,7% au premier trimestre à 2,25 milliards de dollars, soit 2,08 dollars par action, alors que les analystes tablaient sur un bénéfice de 2,27 dollars par action selon le consensus IBES de Refinitiv.

Le chiffre d'affaires a en revanche augmenté de 7,1% pour atteindre 28,26 milliards de dollars, soit mieux que le consensus de 27,54 milliards de dollars.

La société a également versé un dividende en espèce de 1,50 dollar par action pour le premier trimestre.

(Uday Sampath à Bengalore, version française Laura Marchioro, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS