Hollande réclame du temps pour négocier l'avenir d'Alstom, l'AMF saisie

Après avoir reçu les dirigeants de General Electric et de Siemens à l'Elysée lundi, François Hollande souhaite disposer du temps nécessaire, c'est-à-dire au-delà de la date butoir fixée à mercredi, pour examiner toutes les offres de rachat d'Alstom. Le groupe français aurait toutefois décidé de maintenir son conseil d'administration ce mardi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Hollande réclame du temps pour négocier l'avenir d'Alstom, l'AMF saisie

François Hollande se saisit du dossier Alstom. Après avoir reçu les dirigeants de General Electric et de Siemens lundi 28 avril, le chef de l'Etat a indiqué dans la soirée n'avoir qu'un "seul critère" pour guider son choix, ce qui "sera le plus favorable à la création d'activité et à l'emploi" en France. Il s'exprimait à la Maison de la Chimie devant le corps préfectoral.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'offre de Siemens confirmée ce mardi

D'après l'AFP qui cite une source proche du dossier, l'Etat estime qu'Alstom doit disposer du temps nécessaire, c'est-à-dire au-delà de ce mercredi 30 avril, pour examiner toutes les offres. Elle a précisé que Siemens, qui n'a encore rien formellement déposé sur la table, devrait "confirmer" mardi son offre de rachat, qu'il a présentée "dans les grandes lignes" la veille à l'Elysée.

Côté Alstom, rien ne bouge. Même si l'Etat estime que l'industriel français doit prendre le temps d'examiner toutes les offres, le groupe devrait maintenir son conseil d'administration ce mardi 29 avril, a indiqué une autre source à l'AFP. "Un conseil d'administration est toujours prévu avant mercredi matin", a précisé cette source, alors qu'Alstom avait indiqué dimanche se donner jusqu'à cette échéance pour poursuivre et approfondir "sa réflexion stratégique" et informer le marché.

L'AMF entre en jeu

Mais le gouvernement maintient la pression. Ce 29 avril, l'Etat va saisir l'Autorité des marchés financiers (AMF) pour s'assurer de la transparence du processus de mise en vente de la branche énergie du groupe Alstom.

A la sortie d'une rencontre avec les fédérations syndicales de la métallurgie et de l'énergie, Arnaud Montebourg s'en est expliqué. "J'ai donné instruction au commissaire du gouvernement, qui représente le gouvernement devant l'Autorité des marchés des marchés financiers, pour que celle-ci donne instruction au conseil d'administration d'Alstom d'assurer l'égalité de traitement stricte entre l'offre de Siemens et de General Electric, de manière à ce que le débat puisse s'engager de façon loyale et constructive sur la possibilité ou non d'une reprise, à quelles conditions et par qui", a-t-il déclaré. "Il n'y a pas que des intérêts financiers dans ce dossier, il y a aussi des intérêts industriels, sociaux et humains. Le gouvernement a bien l'intention de défendre les intérêts de notre pays".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS