Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Hollande prend le parti de sanctuariser le budget de la Défense

Elodie Vallerey ,

Publié le

Objet de polémiques diverses depuis quelques jours, la baisse du budget de la Défense n'aura pas lieu, a affirmé le président de la République lors de son intervention télévisée le 28 mars sur France 2.

Hollande prend le parti de sanctuariser le budget de la Défense © D.R. - ECPA

Après les vastes débats suscités par les rumeurs de coupes drastiques dans le budget de la Défense, François Hollande a tranché dans le vif. Bercy ne touchera pas aux subsides alloués au ministère de Jean-Yves Le Drian.

"Nous dépenserons en 2014 exactement le même montant qu'en 2013", a assuré le président lors de son intervention télévisée sur France 2 hier soir. Soit 30,1 milliards d'euros par an, quand Bercy exigeait de le réduire à 29 milliards d'euros.

"Comme nous avons été bien défendus en 2013, nous serons bien défendus en 2014, et ainsi ce sera la même somme qui sera affectée à l'outil de défense", a-t-il promis. "Je suis chef de l'Etat, chef des armées, j'ai pu apprécier la qualité de notre outil militaire (...) Je sais ce qu'est l'indépendance nationale, parce que la France est un grand pays, elle peut décider seule, y compris d'aller sauver un pays comme le Mali".

A la question de David Pujadas sur la sanctuarisation de ce budget dans la loi de programmation militaire prochainement votée, le président a répondu "oui". Ce qui laisse entrevoir le maintien des sommes allouées au ministère de la Défense jusqu'en 2019.

"On doit protéger notre territoire, (...) je constate que les menaces augmentent et que les budgets militaires diminuent", a déploré le chef de l'Etat. Et de conclure sur le sujet en énonçant les trois piliers de la défense nationale selon lui : "Autonomie de décision, protection du territoire, dissuasion (nucléaire)".

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle