Hollande et la French Tech, Toyota Valenciennes, les filiales offshore... la revue de presse de l'industrie

Lors de son déplacement dans la Silicon Valley, François Hollande a rencontré les patrons de start-up françaises. Pierre Gattaz, qui accompagne le président aux Etats-Unis est de son côté revenu sur son refus de contreparties au Pacte de responsabilité. Dans le reste de l'actualité : Toyota Onnaing recrute une équipe de nuit et les filiales offshore des groupes du CAC40 répertoriées par la revue Projet.

Partager

L'accolade symbolique de Hollande à un "pigeon"

C'est l'image qui revient en boucle ce matin dans les médias : l'accolade du président de la République à Carlos Diaz, patron d'une start-up en Californie et à l'origine du mouvement des pigeons-entrepreneurs en 2012. Cette réconciliation a eu lieu au "French tech Hub", une pépinière financée par le Conseil régional d'Ile-de-France pour aider les starts-up françaises installées à San Francisco.

"François Hollande se réconcilie avec les Pigeons", titre ainsi Le Parisien. Le "hug" avec Carlos Diaz représente en effet "un symbole du virage pro-entreprises pris par le Président français depuis le début de l'année", souligne l'article. Mais si le président a séduit sur la forme, il n'a pas vraiment convaincu sur le fond en évitant de traiter les sujets épineux du moment comme l'évasion fiscale de Google.

En kiosque ce jeudi 13 février, Challenges consacre justement un dossier aux "100 personnalités qui font la French Tech".



Les 100 personnalités qui font la French Tech par Challenges

Pacte de responsabilité : le revirement de Gattaz

Le Nouvel Observateur revient sur le revirement de Pierre Gattaz. Après s'être emporté la veille contre les contreparties au Pacte de responsabilité, le président du Medef "a admis mercredi l'idée d'engagements chiffrés en matière de créations d'emplois".

"Une reculade appréciée par le chef de l'Etat", qui en a profité pour détendre l'atmosphère, relate l'article. "Vous pouvez l'applaudir", a demandé le chef de l'Etat, déchaînant les rires de la salle. "Il sera même dit que j'ai fait applaudir le président du Medef", a-t-il alors plaisanté avant d'enchaîner sur le même registre moqueur : "Je ne doute pas qu'il me rendra la pareille le moment venu, ça fait partie du pacte de responsabilité".

Toyota Valenciennes recrute

A la une de la Voix du Nord : Toyota Onnaing met en place une équipe de nuit et recrute 500 intérimaires. Une mesure prise pour répondre aux commandes : ce site, qui fait partie des plus performants du constructeur japonais, produit en effet la Yaris dont les prévisions de vente ont augmenté de 15% en 2014.

Les effectifs de l'usine située près de Valenciennes passeront ainsi de 3 600 à plus de 4 000 à partir de juin 2014, a indiqué le constructeur japonais.

Les groupes du CAC 40 disposent de 1 548 filiales offshore

Les groupes du CAC 40 disposent au total de 1 548 filiales dans les paradis fiscaux, selon les données disponibles, dont 214 pour la BNP qui occupe la première place du classement, selon une enquête publiée ce jeudi 13 février par la revue Projet.

Intitulée "Qu'est-ce que le CAC 40 emporte au paradis ?", l'étude, réalisée avec l'ONG Plateforme paradis fiscaux et judiciaires assure que "la présence dans les paradis fiscaux n'a pas diminué depuis la première étude publiée par Alternatives Economiques, en 2009".

"Avec 214 filiales offshore, la BNP Paribas se place en tête suivie de LVMH (202), Kering, ex-PPR (99), Crédit Agricole (86) et Schneider Electric (75)", précise Projet.

Julien Bonnet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS