Hollande aux Etats-Unis, Montebourg et l'euro fort, VTC contre taxis : la revue de presse de l'industrie

La presse revient ce lundi matin sur le voyage officiel de François Hollande aux Etats-Unis qui débute aujourd'hui. A lire également : une interview d'Arnaud Montebourg aux Echos et la guerre entre les taxis et les VTC relancée.

Partager

Hollande aux Etats-Unis pour sceller "une alliance transformée"

Le président de la République démarre ce lundi 10 février une visite de trois jours aux États-Unis. Dans une tribune commune avec Barack Obama publiée dans Le Monde et le Washington Post, François Hollande décrit les contours d'"une alliance transformée" entre la France et les Etats-Unis.

"Hollande aux Etats-Unis : voyage au pays de la réussite", titre Le Figaro, pour qui le chef de l'Etat devra s'inspirer du redémarrage économique outre-Atlantique.

Mercredi, François Hollande fera un crochet par San Francisco pour promouvoir les start-up françaises réunies au sein d’un "French Tech Hub" dans la Silicon Valley et y rencontrer les patrons des géants Facebook, Twitter, Mozilla ou encore Google.

Ces "moteurs à évasion fiscale" sont à la une Libération, qui revient sur ce contexte des "pratiques contestables des géants du net".

Montebourg repart en guerre contre l'euro fort

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a réaffirmé, dans une interview publiée dimanche soir sur le site internet des Echos, sa volonté de "faire baisser l'euro", estimant que son niveau actuel "annihile les efforts de compétitivité" lancés en France.

"Comme ministre de l'Industrie, je considère que l'euro est sorti de ses clous par une surévaluation qui est devenue problématique aux yeux de tous pour nos entreprises. Entre 2012 et 2013, il s'est apprécié de plus de 10% face au dollar et de plus de 40% face au yen", souligne Arnaud Montebourg aux Echos. "Nous avons la zone la plus dépressive au monde et la monnaie qui s'apprécie le plus au monde. Cette situation est ubuesque", ajoute-t-il.

"Nous devons ouvrir une bataille politique pour faire baisser l'euro. L'euro doit être au service de notre économie et de notre industrie. Il ne s'agit pas de le dévaluer mais de le ramener à un niveau raisonnable et supportable", explique-t-il.

D'après le ministre, qui cite les travaux de la direction du Trésor : "une dépréciation de 10% permettrait d'accroître notre taux de croissance de 1,2%. Cela créerait 150 000 emplois, améliorerait la balance commerciale et réduirait notre déficit public de 12 milliards".

Nouvelle mobilisation des taxis contre les VTC

Plusieurs centaines de taxis étaient rassemblés ce lundi matin, notamment aux aéroports de Roissy et d'Orly, à l'occasion d'une manifestation nationale contre les voitures de tourisme avec chauffeur (VTC), accusées de concurrence déloyale.

"La mobilisation s'annonce plus forte que le mois dernier", indique Le Figaro. Pour le représentant syndical Daniel Bonamy, la profession est "d'autant plus en colère" après la décision du Conseil d'État, mercredi dernier, de suspendre le délai de 15 minutes imposé depuis le 1er janvier aux VTC entre la réservation et la prise en charge du client.

Julien Bonnet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS