Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Hoffmann Green Cement Technologies promet un ciment plus durable

Franck Stassi , , ,

Publié le

Une cimenterie sans four ni cheminée, un ciment sans clinker : la start-up vendéenne Hoffmann Green Cement Technologies joue la carte du développement durable pour s’imposer. Son usine sera inaugurée en novembre à Bournezeau.

Hoffmann Green Cement Technologies promet un ciment plus durable
Le projet a nécessité 10 millions d'euros d'investissement.

Elaborer du ciment sans clinker, dans une usine sans four ni cheminée, telle est l’ambition d’Hoffmann Green Cement Technologies. L’entreprise promet de fabriquer du ciment rejetant entre 200 et 250 kg de C02 par tonne produite, contre 900 kg pour un ciment classique. "Nous utilisons du métakaolin flashé, de l’argile flashé à 750 degrés pendant cinq secondes. L’argile est rendue dans un état métastable, entre l’état cru et l’état cuit. Cette poudre d’argile est ensuite activée. Nous avons également travaillé sur la poudre d’argile, le gypse et le laitier de hauts-fourneaux. Nous créons une réaction alcaline, qui permet d’obtenir une poudre mélangée avec des granulats pour obtenir du béton", explique le président de l’entreprise, Julien Blanchard.

Créée au second semestre 2017, Hoffmann Green Cement Technologies termine actuellement la construction de son usine pilote (50 000 tonnes) à Bournezeau, en Vendée. 48 silos équipent le site, mis sur pied en quatorze mois. Le projet a nécessité 10 millions d’euros d’investissement, recherche et développement comprise. Son origine est plus ancienne : entrepreneur spécialisé dans les matériaux de construction, Julien Blanchard a rencontré en 2014 David Hoffmann, un ingénieur chimiste qui travaillait auparavant dans le traitement des déchets. Il est désormais directeur scientifique et directeur général de l’entreprise.

Trois brevets déposés

En l’espace de quatre ans, les deux hommes ont déposé trois brevets. Un procédé technologique destiné au domaine des colles, un autre devant permettre de réaliser des mortiers et des enduits, ainsi que des recettes de ciments destinées à la fabrication de béton préfabriqué (escaliers, prédalles, pré-murs, bordures…) constituent les armes d’Hoffmann Green Cement Technologies, qui a effectué sa première levée de fonds en juillet 2018 après avoir obtenu fin 2016, au titre du Programme d’investissements d’avenir, 1,5 million d’euros sous forme d’avances renouvelables et de subventions.

"Tous les acteurs de la filière veulent se positionner sur la construction bas carbone", observe Julien Blanchard, qui a déjà conclu des accords commerciaux avec Eiffage, Terreal et le fabricant de chaux et enduits Saint-Astier. Le début de la commercialisation interviendra en janvier 2019. D’ici là, l’équipe s’attelle à faire certifier ses produits et à préparer l’étape suivante, la multiplication par dix de la production.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle