Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Hoalen, le vêtement de sport né à Plouguerneau

, ,

Publié le

Eric Cantineau, amateur de sports nautiques et de glisse, ne trouvait pas de vêtements à son goût. Il sera cofondateur d’Hoalen (le sel en breton). Huit ans après, il emploie vingt salariés et son siège est toujours à Plouguerneau (Finistère), près de l’île Vierge. Son entreprise était présente au Nautic de Paris, qui a fermé ses portes dimanche 14 décembre 2014.

Hoalen, le vêtement de sport né à Plouguerneau © Hoalen

Les entreprises citées

L’édition 2014 du Nautic inaugurait la nouvelle passerelle reliant les halls 1 et 2. Plus large, celle-ci accueillait des stands. C’est là qu’Hoalen avait posé ses vêtements de ville décontractés et de sport, pour la voile et la glisse. Cette marque française vise une clientèle d’adultes sportifs. "Je ne trouvais pas de vêtements qui me plaisaient, explique Eric Cantineau, cofondateur de la société en 2006. Adulte, je ne me retrouvais plus dans les marques conçues pour les adolescents." Ce Breton préfère rester chez lui et s’installe à Plouguerneau, près de l’île Vierge, et appelle sa société Hoalen, qui veut dire "sel" en breton. La marque cherche à séduire les "Saltwater Players", ceux qui jouent dans l’eau salée.

"Je fais fabriquer là où il y a de bons professionnels"

L’entreprise compte une vingtaine de salariés et réalise environ 2 millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle assure la conception, le design et la distribution. La fabrication est sous-traitée dans différents pays. "Je fais fabriquer là où il y a de bons professionnels, argumente Eric Cantineau. En France pour les pulls, en Chine pour les vestes techniques. En Asie, les petits volumes sont plus chers. Je voudrais faire fabriquer plus en France, mais je ne trouve pas. Environ un client sur trois qui entre dans nos boutiques demande où sont fabriqués nos vêtements." Pour une marque comme Hoalen, une sous-traitance en France permettrait une vitesse de réaction plus importante et le surcoût serait en parti compensé par des économies sur le transport.

Hoalen a, en plus d’une distribution classique, ouvert sept magasins exclusifs, dont le premier dans un ancien hangar à bateaux à Plouguerneau. Le magasin parisien, dans le chic 6ème arrondissement, est le dernier en date, après ceux de Brest, Bordeaux, Morgat, La Trinité-sur-Mer et… Barcelone, seul "Ocean Store" ouvert à l’étranger.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle