Hexcel consolide ses implantations industrielles en Rhône-Alpes

Outre une nouvelle usine à Roussillon (Isère) pour un montant de 200 millions d'euros, le groupe américain va investir 20 millions d’euros sur ses sites des Avenières (Isère) et de Dagneux (Ain) et créer une centaine d’emplois supplémentaires.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Hexcel consolide ses implantations industrielles en Rhône-Alpes
Fibre de carbone Hexcel

C’est sous l’aile du secrétaire d’Etat à la réforme territoriale et élu de l’Isère, André Vallini, et de dirigeants du groupe Airbus, que la future usine d’Hexcel sur la plate-forme de Roussillon (Isère) a pris son envol le 21 mai. A cette occasion, le groupe américain a précisé que cette nouvelle unité sera dédiée à la fabrication du précurseur polyacrylonitrile (PAN), matière première de la fibre de carbone, et comportera une ligne de fabrication de fibre de carbone.

200 millions d’euros seront investis dans cette usine dont la construction démarrera effectivement début août. Cette première tranche d’investissement entrainera la création de 120 emplois directs et environ de 250 emplois indirects.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour Thierry Merlot, vice-président et directeur général d’Hexcel pour l’Europe, "cet investissement contribuera à créer une filière (régionale) complète carbone et matériaux composites", en adéquation avec la "demande croissante du marché aéronautique en composites". La nouvelle usine sera opérationnelle début 2018.

Implantation pérenne en Rhône-Alpes

Parallèlement, Hexcel va engager 20 millions d’investissement sur ses sites des Avenières (Isère) et de Dagneux (Ain). Le premier chantier concerne l’extension de son usine de tissage de carbone des Avenières, la construction d’un nouveau bâtiment qui démarrera fin 2015 en Isère. A Dagneux va être installée une nouvelle ligne de pré-imprégnation en grande largeur qui sera opérationnelle en 2016. Une centaine d’emplois sera créée dans ces deux usines d’ici 2018.

Pour Thierry Merlot, la conjonction de tous ces investissements devrait "ouvrir de nouvelles opportunités de développement à la filière matériaux composites en Rhône-Alpes", en Isère en particulier.

Vincent Charbonnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS