Heuliez en procédure de sauvegarde

Sans partenaire financier, le carrossier automobile a voulu éviter le dépôt de bilan de son usine de Cerizay, dans les Deux-Sèvres. Les 1200 salariés du site sont à l'abri d'un plan social pour au moins six mois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Heuliez en procédure de sauvegarde
L'Opel Tigra Twin Top, en fin de vie, pénalise lourdement le carrossier automobile français. La baisse des ventes et l'arrêt en 2009 de ce modèle, que Heuliez assemble pour le constructeur allemand, contraignent l'entreprise à trouver une solution rapide pour l'épargner d'un dépôt de bilan.

En difficulté financière depuis plus d'un an, elle a demandé et obtenu du tribunal de grande instance de Bressuire (Deux-Sèvres) l'ouverture d'une procédure de sauvegarde. Cette décision devrait permettre à son usine de Cerizay de continuer son activité sans suppression d'emploi.

« Elle n'implique pas la mise en œuvre d'un plan social, les salaires continuent d'être payés, les commandes sont maintenues et même sécurisées et les dettes nées antérieurement avant l'ouverture de la procédure, sont, sauf quelques exceptions, gelées », précise la société.

L'an dernier, Heuliez avait dû lancer un plan social portant sur 541 postes, mais finalement ramené à 361, grâce à une hausse légère des ventes. Aujourd'hui, le site emploie environ 1 200 salariés alors qu'il a compté plus du double.

La procédure de sauvegarde pourra durer six ou douze mois, prolongée éventuellement de six mois. Elle permettra éventuellement à ce spécialiste du toit ouvrant rétractable (notamment la Peugeot 206 CC) de trouver un partenaire financier ou d'obtenir de nouveaux contrats.

Heuliez a récemment signé avec le constructeur chinois Chery Automobile un contrat pour le développement et la fabrication d'un coupé-cabriolet mais il ne générera pas d'activité d'assemblage à l'usine de Cerizay.

Le souhait du carrossier est de décrocher un contrat permettant d'effectuer un rythme au moins équivalent à une cinquantaine de véhicules par jour, soit celui assuré pour l'Opel Tigra Twin top actuellement.

Carine Sai

A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°3053
du 26 avril au 2 mai 2007
« Heuliez est à vendre »

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS