Hervé Morin appelle à une TVA sociale concertée

Le candidat du Nouveau Centre fait des propositions précises sur une "TVA pour l’emploi", mais soumet sa répartition à un "Grenelle de l’économie et de la fiscalité"

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Hervé Morin appelle à une TVA sociale concertée

Mercredi 4 janvier, à l’occasion de la présentation de son équipe de campagne, Hervé Morin a précisé sa position sur la TVA sociale et fustigé l’idée du "consommer français". "Le débat sur la TVA sociale s’engage mal", indique le candidat du Nouveau Centre. "On ne peut pas considérer cette TVA pour l’emploi comme une mesure unique. Il y a un grand danger à la considérer comme une mesure suffisante." Pour Hervé Morin, sa mise en place ne peut pas être réalisée à la va-vite, mais doit intervenir après les élections et, surtout, après un "Grenelle" de l’économie et de la fiscalité.

Concrètement, il propose de supprimer la part patronale des charges de la branche famille, soit 5,4 %, et d’augmenter de 4 points le taux de la TVA. "Mais une fois que cela sera fait, on n’aura rien résolu", prévient Jean Dionis du Séjour, conseiller pour l’agriculture, l’énergie, l’industrie et le développement durable. Une partie de la baisse des charges bénéficierait aux salariés, afin d’augmenter le salaire net, mais cette part varierait selon les branches et serait le fruit d’un accord entre les partenaires sociaux.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Le fabriqué en France… une escroquerie intellectuelle"

Dans le débat sur le "fabriqué en France", Hervé Morin se démarque. Pour lui, il s’agit "d’une escroquerie intellectuelle", car la majorité des produits sont réalisés à partir d’éléments issus de différents pays. "La seule vérité qui vaille, c’est que nous sommes en déficit commercial avec tous les pays d’Europe, à l’exception du Royaume-Uni et de la Grèce. Au lieu de parler du "fabriqué en France", il faut répondre à la question : comment restaurer la compétitivité de l’industrie française ?". Hervé Morin a trois mois pour répondre à cette question…


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS