Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Hermès va construire deux nouvelles maroquineries

, , , ,

Publié le

Hermès va construire à l’horizon 2020 deux nouvelles maroquineries en Île-de-France et en Nouvelle Aquitaine créant ainsi 500 nouveaux emplois.

Hermès va construire deux nouvelles maroquineries
La maison de luxe Hermès a annoncé, lundi 30 octobre, la construction à l'horizon 2020, de deux nouvelles maroquineries en Ile-de-France et Nouvelle Aquitaine, les deux sites vont générer 500 emplois
© © Sergei Karpukhin / Reuters

Le groupe français Hermès a annoncé, lundi 30 octobre, son projet de construire à l’horizon 2020 deux nouvelles maroquineries en France qui emploieront à terme cinq cents salariés.
 
L’un des deux futurs établissements sera implanté en Île-de-France à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) où le groupe de luxe est déjà présent depuis 1996 et l’acquisition des tanneries Gordon Choisy. L’autre manufacture – la maroquinerie de Guyenne -  sera située à Saint-Vincent-de-Paul une commune de Bordeaux Métropole (Gironde). 
 
"Ces deux établissements emploieront à terme chacun 250 artisans selliers-maroquiniers formés aux savoir-faire d’excellence de la maison parisienne", précise un communiqué de presse d’Hermès.
 
Hermès poursuit le développement de ses capacités de production " afin d’accompagner le succès des collections de maroquinerie-sellerie ", indique encore le communiqué. Ainsi, les derniers résultats financiers du groupe font état d’une progression de 12 % du segment Maroquinerie-sellerie au premier semestre 2017.
 
Deux sites précédement inaugurés en juin 2017
 
En juin dernier, Hermès a déjà inauguré deux nouveaux sites de production : la Maroquinerie de Normandie à Val-de-Reuil (Seine-Maritime) et la ganterie-Maroquinerie à Saint-Junien (Haute-Vienne). Les 15 sites de production de sellerie-maroquinerie du groupe sont tous situés en France et emploient 3 136 artisans à la fabrication de sacs, de bagages et d’articles d’équitation en cuir.
 
Le spécialiste de la sellerie-maroquinerie a poursuivi ses recrutements en 2017 avec l’embauche de 200 collaborateurs au premier semestre ce qui, fin juin, portait ses effectifs à 13 059 personnes dont 8060 en France.
 
Hermès a réalisé 5,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016 mais a enregistré une progression de 11 % de ses ventes au premier semestre 2017.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle