Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Henkel lance le premier distributeur de lessive en hypermarchés

, ,

Publié le

L’industriel allemand, spécialisé dans les produits d’hygiène et d’entretien, inaugure cette semaine les premiers distributeurs automatiques de lessive en grandes surfaces. Le concept, développé en collaboration avec la start-up Eco2Distrib, permet de réduire les consommations emballages et les dépenses des consommateurs…

Henkel lance le premier distributeur de lessive en hypermarchés © Henkel

C’est comme une fontaine à eau, mais avec de la lessive. Voilà, en quelques mots le résumé du concept inédit de « L’Eco-distributeur Le Chat », lancé cette semaine par le groupe allemand Henkel dans les grandes surfaces françaises.

« Ce distributeur de lessive en self-service est une première européenne », se félicite Yvan Bonneton, le directeur marketing détergents d’Henkel France. Il permet au consommateur de réutiliser et remplir plusieurs fois leur bidon de lessive. Et donc de limiter l’utilisation des emballages. « Cela représente une réduction annuelle de 83 % du volume des emballages plastiques à traiter ou à recycler et 10 % d’émissions de CO2 en moins », souligne Yvan Bonneton. Selon lui, l’utilisation de l’éco-distributeur est aussi une source d’économie pour le consommateur. « Au total, après l’achat unique d’un bidon vide à 50 centimes d’euros, le client économise ensuite 10 % sur le prix de sa lessive à chaque remplissage », insiste-t-il. En revanche, Henkel assure ne pas profiter de cette diminution des emballages dans son process. « Nous vendons le flacon vide à un prix inférieur à celui qu’il nous coûte », ajoute le directeur du marketing sans donner de chiffre.   

Développé et assemblé en France

Le concept, breveté et imaginé en collaboration avec la start-up avignonaise Eco2Distrib, a nécessité 18 mois de développement et six mois de tests en magasin pour valider les aspects techniques. « Les premiers essais ont été réalisés sur des distributeurs à vin », se rappelle Xavier Masselin, directeur d’Eco2Distrib. Puis le projet a bénéficié du soutien de l’Ademe, d’Oséo et de la région Paca. Les machines qui contiennent 2 cuves de 60 litres (une pour la lessive et une pour l’adoucissant) sont assemblées chez un sous-traitant près de Dreux. Tandis que la lessive provient directement de l’usine Henkel, située à Nemours, près de Fontainebleau. « Nous avons privilégié le plus de composants français et européens dans la machine. En revanche, aucune chance de trouver des éléments électroniques en Europe. Nous nous sommes adressés à Israël », explique Xavier Masselin. 

Disponible d’abord dans une dizaine d’hypermarchés français, chez les enseignes Cora et Auchan, l’Eco-distributeur Le Chat devrait généraliser d’ici la fin du premier trimestre 2011 à 250 autres magasins. « Nous sommes en train de signer avec une très grosse chaîne d’hypermarchés », confie Yvan Bonneton. Selon nos informations, il pourrait s’agir de Carrefour.

Si ce nouveau concept a le mérite d’être « une innovation pas bidon », comme le souligne Henkel, le groupe allemand se garde pour l’heure de tout pronostic commercial. « Les consommateurs vont devoir changer leurs habitudes. Et cela prend toujours du temps », reconnaît Yvan Bonneton.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle