Henkel abaisse ses objectifs en raison de la flambée des prix des matières premières

BERLIN (Reuters) - Le groupe de produits de consommation grand public Henkel a revu à la baisse lundi sa prévision de bénéfice annuel par action en raison de la flambée des prix des matières premières et de l'impact attendu de l'évolution des taux de change.
Partager
Henkel abaisse ses objectifs en raison de la flambée des prix des matières premières
Le groupe de produits de consommation grand public Henkel a revu à la baisse lundi sa prévision de bénéfice annuel par action en raison de la flambée des prix des matières premières et de l'impact attendu de l'évolution des taux de change. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender

"Les chaînes d'approvisionnement tendues et la hausse des coûts des matières premières et du transport s'avèrent particulièrement problématiques", a déclaré le directeur général du groupe Carsten Knobel dans un communiqué.

Le fabricant allemand des shampoings Schwarzkopf a déclaré que son bénéfice annuel ajusté par action à changes constants devrait augmenter autour de 10%, contre une fourchette de 10% à 15% précédemment.

Il a aussi dit s'attendre désormais à un taux de marge opérationnelle ajustée d'environ 13,5%, contre 13,5% à 14,5% attendu précédemment.

Henkel a toutefois déclaré qu'il prévoyait toujours une croissance organique des ventes de 6% à 8% pour l'année 2021.

Au troisième trimestre, Henkel a enregistré une hausse de ses ventes de 3,5% à 5,1 milliards d'euros, en ligne avec les attentes des analystes.

Sa division adhésifs, qui équipe les industries de l'automobile et de l'électronique et représente près de la moitié des ventes, a enregistré une croissance organique de 7%, malgré une légère contraction de ses activités automobile et de métaux.

Les activités blanchisserie et produits d'entretien ont vu leurs ventes augmenter de 2% alors que la division beauté a enregistré une baisse de 3%, principalement en raison d'un recul des ventes des soins du corps.

A la Bourse de Francfort, l'action Henkel reculait de 3,5% dans les premiers échanges, parmi les plus fortes baisses de l'indice paneuropéen Stoxx 600.

(Reportage Emma Thomasson; version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS