Hémorragie de dirigeants dans les grandes entreprises

Partager


Les patrons ne sont plus à la hauteur de leur fonction. C'est ce que révèle une étude menée auprès des 2.500 plus grandes entreprises mondiales et publiée mercredi par le consultant américain Booz Allen Hamilton. Plus de 14 % des CEO (chief executive officer) ont quitté leurs fonctions en 2004, dont près d'un tiers à causes de performances jugées décevantes.
Cette tendance est particulièrement visible en Europe, qui enregistre le record des départs forcés l'an dernier avec un taux de 42 %, contre seulement 31 % aux Etats-Unis. L'étude révèle également que l'industrie est le secteur le plus touché par cette « hémorragie » avec un taux de 19,6 % contre 10,2 % en 2003.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS