Heineken veut doubler sa production de bière en Côte d'Ivoire et devancer le Français Castel

Heineken a annoncé mardi 31 octobre vouloir doubler sa production de bière en Côte d'Ivoire d'ici l'année prochaine, avec l'ambition de concurrencer la société française Castel sur ce marché en forte croissance.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Heineken veut doubler sa production de bière en Côte d'Ivoire et devancer le Français Castel
Heineken veut doubler sa production de bière en Côte d'Ivoire d'ici l'année prochaine, avec l'ambition de concurrencer la société française Castel sur ce marché en forte croissance.

La consommation de bière en Côte d'Ivoire, dont l'économie affiche la plus forte croissance du continent, a progressé depuis la fin de la crise politique en 2011 et Castel domine le marché avec ses marques très populaires Castel, Flag et Solibra. Heineken, deuxième producteur mondial de bière derrière Anheuser-Busch InBev, espère accroître sa part en doublant la capacité de son usine Brassivoire, qui a ouvert l'année dernière dans les environs d'Abidjan.

"Nous allons investir 20 milliards de francs CFA (30,5 millions d'euros) d'ici la fin de l'année (...) pour doubler notre capacité", a indiqué Alexandre Koch, responsable de la brasserie. "Nous avions prévu de réaliser cet investissement entre 2018 et 2019. Mais au vu de la forte demande, nous allons le faire avant la fin de l'année", a-t-il ajouté.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Au total, le groupe néerlandais devrait avoir investi 100 milliards de francs CFA dans la brasserie.

Heineken veut porter la production à 160 millions de litres par an

L'investissement de cette année permettra de porter la production de bière à 160 millions de litres par an d'ici l'année prochaine, soit plus de la moitié des 270 millions de litres consommés en Côte d'Ivoire. La brasserie Solibra de Castel, basée dans la capitale économique, en fournit actuellement la plus grande partie.

Le brasseur néerlandais opère dans 10 autres pays africains, dont le Nigeria, l'Afrique du Sud, la République Démocratique du Congo et l'Ethiopie.

Pour Reuters, Loucoumane Coulibaly; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS