Heineken supprime 450 emplois aux Pays-Bas

Partager

Le brasseur néerlandais vient d'annoncer la suppression sur deux ans de 450 emplois aux Pays-Bas, dans le cadre d'une réorganisation de l'entreprise, financée par une provision de 70 millions d'euros pour l'année 2003. Le groupe anticipe une baisse de ses ventes dans le pays, liée, entre autres, à la désaffection des consommateurs pour les bières classiques.

Parallèlement, Heineken a lancé en juillet une OPA sur l'autrichien BBAG (Brau Beteiligungs AG). Cette acquisition -la plus importante dans l'histoire du brasseur néerlandais- le fera passer au rang de numéro un en Europe centrale, avec 29 % de parts de marché. Il marquera ainsi la distance avec le sud-africain SAB Miller (23 % de parts de marché) et le danois Carlsberg (11 %).

Virginie Lepetit

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS