Heineken réduit sa consommation énergétique à Schiltigheim

Partager
Heineken réduit sa consommation énergétique à Schiltigheim

Investissement. Heineken va investir 700 000 euros d’ici la fin de l’année pour améliorer les performances environnementales de la brasserie de l’Espérance, à Schiltigheim (Bas-Rhin).

« Notre activité produit des effluents dont la température peut aller jusqu’à 60 degrés. L’idée, c’est d’interfacer avec ces effluents des échangeurs de chaleur pour récupérer les calories et les réutiliser pour chauffer l’eau nécessaire à notre process », précise Stéphane Crépel, directeur du pôle Alsace d’Heineken Entreprise.
Au moins deux échangeurs seront installés au niveau des salles de brassage et de la ligne d’enfûtage. Un système de récupération de l’énergie de vaporisation des condensateurs est également prévu.
Parmi les objectifs environnementaux de la brasserie figure une baisse de 20 % d’ici 2013 des consommations de gaz et d’électricité. Selon Stéphane Crépel, l’investissement réalisé cette année permettra d’atteindre 50 % de l’objectif pour la partie gaz.
Le pôle Alsace d’Heineken Entreprise compte 220 salariés, dont 30 affectés au centre de développement (qualité, packaging, marketing). La brasserie a produit 1,5 million d’hectolitres en 2010 (dont 65 % de bière Heineken et 15 % de bière Desperados) pour une capacité installée de 1,8 million d’hectolitres.
La production 2011 pourrait atteindre 1,68 million d’hectolitre, alors qu’1,6 million était prévu. « On a le bénéfice d’un printemps qui a été favorable à la consommation de bière », commente Stéphane Crépel.

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Chiffreur Estimateur coût projet - Deviseur F/H

ORANO - 07/06/2023 - CDI - Valognes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - COOPERER POUR HABITER

Service d'écoute santé, de soutien et de conseil téléphonique

DATE DE REPONSE 07/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS