Heineken maintient son objectif de marge, le titre monte

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES (Reuters) - Heineken, le numéro deux mondial de la bière, a publié mercredi des résultats 2016 légèrement meilleurs qu'attendu et maintenu son objectif d'une amélioration de ses marges cette année en dépit de conditions de marché incertaines.

Le groupe néerlandais, propriétaire des bières Tiger et Sol en plus de sa marque éponyme, a vu ses ventes de bière progresser de 3% l'an dernier, avec une croissance plus importante encore pour la marque Heineken.

La croissance a été la plus forte en Asie mais les ventes ont aussi progressé en France, en Italie, en Pologne, en Espagne et au Mexique. Elles ont en revanche baissé au Nigeria, l'un des quatre principaux marchés du groupe, ainsi qu'en République démocratique du Congo et en Russie.

Après une amélioration de 54 points de base en 2016, Heineken maintient son objectif d'une hausse de 40 points de base de sa marge opérationnelle cette année "sauf développements macroéconomiques ou politiques imprévus" et hors impact de ses acquisitions en cours au Brésil et au Royaume-Uni.

Ces annonces ont été bien accueillies par les investisseurs, certains observateurs ayant douté de la capacité du groupe à augmenter encore ses marges cette année.

L'action Heineken gagne 4,32% à 76,10 euros vers 11h00 GMT à la Bourse d'Amsterdam, l'une des meilleures performances des indices paneuropéens FTSEurofirst 300 et Stoxx 600.

"Ce sont de bons chiffres (...) et avec une hausse des marges en vue cette année. On ne peut pas demander mieux", commente Trevor Stirling, analyste chez Bernstein Research.

Heineken s'attend pour cette année à un impact négatif des taux de change du même ordre que celui de 1,1 milliard d'euros de 2016 surtout si le naira nigérian est de nouveau dévalué.

Le groupe attend aussi de voir comment la situation évolue au Mexique, son principal marché, alors que le nouveau président américain Donald Trump menace d'abroger l'Accord de libre-échange nord-américain (Alena).

"On ne sait pas encore ce que cela va donner. Nous sommes préparés", a dit à Reuters le directeur général Jean-François Van Boxmeer.

Heineken a fait état pour 2016 d'un bénéfice d'exploitation, hors éléments non récurrents et effet de change, en hausse de 9,9% sur une base comparable, à 3,54 milliards d'euros. Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 3,51 milliards.

Le groupe néerlandais est maintenant le deuxième producteur mondial de bière mais l'écart avec le leader AB InBev s'est creusé après l'acquisition par ce dernier de SABMiller en 2016 pour près de 100 milliards de dollars.

Heineken, dont la bière éponyme est la plus populaire en Europe, a mis sur la table quelque 1,4 milliard de dollars pour s'offrir la plupart des pubs du britannique Punch Taverns et les activités au Brésil du brasseur japonais Kirin.

(Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

Acquisition de poste informatique de type Mini PC et écran.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS