Heineken : La crise du coronavirus a pesé sur les ventes de bières

GDANSK (Reuters) - Le chiffre d'affaires de Heineken a chuté de 16,4% au premier semestre suite à l'intensification des mesures de confinement liées au coronavirus lors du deuxième trimestre, a déclaré jeudi le brasseur néerlandais dans un communiqué de résultats préliminaires inattendu.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Heineken : La crise du coronavirus a pesé sur les ventes de bières
Le chiffre d'affaires de Heineken a chuté de 16,4% au premier semestre suite à l'intensification des mesures de confinement liées au coronavirus lors du deuxième trimestre, a déclaré jeudi le brasseur néerlandais dans un communiqué de résultats préliminaires inattendu. /Photo prise le 26 juin 2020/REUTERS/Arnd Wiegmann

Cette chute est due à une baisse de 13,4% du volume total consolidé en données organiques et à une baisse de 3,6% du chiffre d'affaires net par hectolitre, a précisé le deuxième producteur de bière au monde. Le volume de bière a baissé de 11,5% au premier semestre, a ajouté la société.

Le bénéfice d'exploitation et le bénéfice net préliminaires ont chuté respectivement de 52,5% et de 75,8% entre janvier et juin, selon Heineken qui indique avoir été "disproportionnellement" affecté par les fermetures de restaurants et de bars pendant la crise du coronavirus.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"A première vue, le moment choisi pour pré-publier ces résultats et cette baisse inattendue font penser à un avertissement et nous nous attendons à ce que le titre soit sous pression," ont déclaré les analystes d'ING, tandis que le bureau d'analyse Bryan Garnier a qualifié cette pré-publication de "sombre".

A la Bourse d'Amsterdam, le titre Heineken perdait 1,94% en début d'après-midi, après avoir chuté de plus de 5% en début de séance.

Le groupe devrait communiquer ses résultats définitifs du premier semestre le 3 août.

(Piotr Lipinski, version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS