Heineken doublé par un rival thaï dans son rachat du brasseur APB

Alors que le rachat des parts de F&N dans la brasserie singapourienne APB était presque bouclé, Heineken vient de voir une offre concurrente thaïlandaise remettre en cause la sienne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Heineken doublé par un rival thaï dans son rachat du brasseur APB

L'affaire était quasiment close, et Asia Pacific Breweries (APB) devait entrer dans l'escarcelle du géant de la bière Heineken. Mais la bataille entre le groupe néerlandais, déjà présent à hauteur de 42 % dans APB, et ThaiBev, son concurrent thaïlandais détenteur de 24 % de Fraser & Neave (F&N) pour racheter les 40 % de parts de F&N dans APB continue de faire rage.

ThaiBev avait réussi en fin de semaine dernière à pousser Heineken à proposer une offre évaluée à 4 milliards de dollars pour le rachat des parts de F&N. Mais sans pour autant quitter la table des négociations...

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La société Kindest Place, propriété du gendre du millionnaire thaïlandais Charoen Sirivadhanabhakdi et propriétaire des brasseries ThaiBev, fait ce 7 août une offre encore plus conséquente pour le rachat des parts de F&N dans APB : 55 dollars singapouriens par action, contre 50 dollars singapouriens pour Heineken.

Avec la fin des négociations fixée au 16 août, les enchères entre les deux groupes vont pouvoir monter encore d'un cran. La croissance sans précédent d'APB en Asie et ses profits évalués à 246 millions de dollars singapouriens (159 millions d'euros) au 1er trimestre 2012 valent bien une guerre des prix...

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS