HEF se renforce en France et à l’international

HEF investit 5 millions d’euros dans une nouvelle extension de ses locaux près de Saint-Etienne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

HEF se renforce en France et à l’international

Spécialiste de l’ingénierie des surfaces, le groupe HEF double la surface de son atelier de culbuterie sur son site d’Andrézieux-Bouthéon (Loire). Cette extension porte sur 1 000 mètres carrés et représente un investissement global de 5 millions d’euros, machines comprises.

Le revêtement de pièces de distribution (culbuteurs) est en forte progression, en raison du développement d’un nouveau moteur par un constructeur automobile utilisant la technologie de HEF.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le chiffre d’affaires de HEF s’élève à 140 millions d’euros avec 1 200 personnes.

Le spécialiste de l’ingénierie des surfaces fabrique actuellement une machine de dépôt sous vide toutes les trois semaines, machines qui sont ensuite expédiées sur leur lieu d’implantation à l’étranger.

Le groupe a ouvert en 2012 plusieurs filiales et unités de production en Italie, en Chine et en Turquie. Une nouvelle est en cours de finalisation au Vietnam. Ce déploiement est dicté par le développement de l’industrie manufacturière dans ces pays. Toujours dans un souci de flexibilité, HEF réfléchit à l’installation d’unités de traitement de surface à l’intérieur de l’usine de partenaire, comme ce devrait être prochainement le cas chez un équipementier automobile italien.

Filiale de recherche-développement du groupe, l’Institut de recherches en ingénierie des surfaces (IREIS) réalise plus de la moitié de ses activités pour des structures extérieures au groupe stéphanois. Son chiffre d’affaires est de 10 millions. L’IREIS qui emploie 50 personnes devrait démarrer une activité de R&D pour récupérer de l’énergie dans des centrales solaires à concentration. Il travaille également à accroître la durée de vie et la capacité de batteries, au développement de nouveaux revêtements antifoudre et blindés sur des matériaux composites pour carlingues d’avion ou à remplacer l’or dans le domaine de la connectique.

Vincent Charbonnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS