Havas/Vivendi: Maurice Lévy ne voit pas de logique industrielle

par Mathieu Rosemain
Havas/Vivendi: Maurice Lévy ne voit pas de logique industrielle
Le projet de mariage entre le géant des médias Vivendi et le groupe publicitaire Havas n'a pas de logique industrielle et comporte des risques de conflit d'intérêts, a estimé vendredi le président du conseil de surveillance de Publicis Maurice Lévy. /Photo prise le 23 juin 2017/REUTERS/Eric Gaillard

CANNES (Reuters) - Le projet de mariage entre le géant des médias Vivendi et le groupe publicitaire Havas n'a pas de logique industrielle et comporte des risques de conflit d'intérêts, a estimé vendredi le président du conseil de surveillance de Publicis Maurice Lévy.

Le milliardaire Vincent Bolloré a engagé le mois dernier le processus de rapprochement entre Vivendi et le sixième groupe publicitaire mondial, deux sociétés qu'il contrôle via des participations détenues par son groupe familial (Groupe Bolloré).

L'opération d'un montant de 2,3 milliards d'euros consiste pour Vivendi à racheter la participation d'environ 60% que détient Bolloré dans Havas et devrait être bouclée d'ici deux semaines.

"En ce qui concerne la stratégie de (Vincent) Bolloré, elle est très claire : c'est une stratégie patrimoniale", a déclaré Maurice Lévy à Reuters à l'occasion du festival de la publicité Cannes Lions.

Prié de dire si cela signifiait qu'il n'y avait pas de logique industrielle à la transaction, il a répondu : "ce n'est que mon opinion personnelle".

"C'est normal que quelqu'un qui a des intérêts dans des endroits divers les regroupe pour essayer de tirer le meilleur parti de ces intérêts. Donc c’est une stratégie financiéro-patrimoniale", a-t-il ajouté.

Le PDG d'Havas Yannick Bolloré, fils de Vincent Bolloré, a pour sa part vanté les mérites de l'opération lors du même festival à l'occasion d'une conférence de presse aux côtés du président du directoire de Vivendi Arnaud de Puyfontaine et du patron d'Universal Music Group (UMG), une filiale de Vivendi, Lucian Grainge.

La nouvelle entité qui regroupera UMG, Havas et le groupe de télévision Canal+ devrait créer au moins 390 millions d'euros en termes de valeur, a expliqué le PDG, sans donner plus de précisions sur ce que recouvre ce montant.

QUELLE CRÉATION DE VALEUR ?

Maurice Lévy a pour sa part pointé le risque de conflit d'intérêts pour le groupe publicitaire dont certains clients sont susceptibles d'être en concurrence avec le groupe de médias.

"Aujourd'hui, c'est quelque chose qui est non seulement inadéquat mais qui est aussi mal perçu par les annonceurs parce que les annonceurs n'aiment pas le fait qu'un média puisse contrôler son agence ou qu'une agence puisse contrôler un média", a expliqué le dirigeant, dont le groupe est en compétition avec Havas.

"Ils n'aiment pas ce mélange des genres parce que cela jette une suspicion sur la manière dont les investissements publicitaires sont décidés".

Yannick Bolloré, prépositionné par son père pour prendre la tête de Vivendi à terme, balaye pour sa part cet argument.

"Le seul conflit d'intérêts concerne les capacités d'achats d'espace", a-t-il expliqué jeudi. "Les clients d'Havas représentent 0,5% des revenus (de Vivendi). Donc c'est vraiment négligeable".

"L'engagement que nous avons avec les clients est d'être transparents comme nous le faisons en France", a-t-il ajouté.

Martin Sorrell, le directeur général du numéro un mondial de la publicité WPP, estime pour sa part qu'un rapprochement entre médias et publicité a du sens à la condition de le faire dans la transparence avec les clients.

Il s'est en revanche montré plus sceptique quant à la valeur susceptible d'être créée par l'opération, en faisant valoir qu'Havas et Vivendi collaboraient déjà étroitement.

"Il disent qu'en se rapprochant, ils créeraient de la valeur", a-t-il expliqué lors d'un entretien à Cannes. "Ils avaient l'opportunité de le faire (...) Peut-être qu'ils vont faire davantage d'efforts cette fois".

(Gwénaëlle Barzic pour le service français, édité par Matthieu Protard)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS