Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Haute-Normandie : Le Madrillet roule pour les moteurs

, , , ,

Publié le

Ce technopôle géré par la Métropole de Rouen est orienté vers les systèmes énergétiques et les matériaux.

(Boris Maslard / PhotoPQR / Paris Normandie)

Bienvenue au Madrillet, à Saint-Étienne-du-Rouvray près de Rouen (Seine-Maritime), le seul technopôle à bénéficier du label Carnot en systèmes énergétiques et propulsion. Là, les entreprises améliorent la qualité de combustion des moteurs, augmentent l’autonomie du véhicule électrique ou prolongent la durée de vie des aciers des cuves de réacteurs nucléaires. Le pôle de compétitivité Mov’eo y coordonne également le projet de véhicule autonome.

Ces autres écosystèmes

Petit-Quevilly (Seine-Maritime) Le cluster numérique Seine Innopolis propose une pépinière-hôtel d’entreprises et une cantine numérique.

Le Havre (Seine-Maritime) Areva et Gamesa construisent Adwen, leur coentreprise dans l’éolien offshore. Une plate-forme mutualisée comprendra la fabrication des génératrices (Areva), roulements (NTN), multiplicateurs (Moventas), section basse des mâts (Fouré Lagadec) et un banc de test. 

Le Havre (Seine-Maritime) La zone industrialo-portuaire accueille le site pilote de l’écoparc industriel, projet issu du programme Paris Saclay Efficacité Énergétique.

Fécamp (Seine-Maritime) Le site est le premier au monde à recevoir la fondation d’éolienne offshore à embase gravitaire du norvégien Seatower qui ne nécessite pas de grue pour sa mise en place.

Ce site de 200 hectares géré par la Métropole de Rouen concentre des compétences en mécanique, énergie, vibroacoustique, matériaux, électronique et informatique. Trois établissements de recherche et d’enseignement supérieur y sont installés (deux écoles d’ingénieurs – Insa et Esigelec – et l’UFR de sciences et techniques de l’université de Rouen) ainsi que des laboratoires publics et privés. Le technopôle dispose des supercalculateurs du centre régional des ressources informatiques qui donnent accès à la simulation numérique intensive.

Les deux pépinières d’entreprises (Innovapôle 76 et Seine Ecopolis) accueillent quelque 50 start-up ou PME, à côté d’autres plus importantes, comme SGS (analyses physico-chimiques et certification), D2T (ingénierie du groupe motopropulseur), AC2F (électronique de puissance) ou encore Areelis Technologies (mécanique des fluides) créée par un chercheur du Coria, le laboratoire d’aérothermochimie de Rouen.

Un champ d’action élargi

Le Madrillet a été créé dans les années 1990 "afin de soutenir les filières automobile et aéronautique présentes en Haute-Normandie", rappelle Olivier Thierry, chargé de la promotion du technopôle chez Rouen Normandy Invest, l’agence de développement économique de la ville. Renault Cléon (boîtes de vitesses et moteurs thermiques et électriques, 3 800 salariés) fait partie des piliers industriels de la région, ainsi que Snecma à Vernon (moteurs d’Ariane, 1 100 salariés) ou encore Aircelle au Havre (nacelles et inverseurs de poussée, 1 500 salariés).

Mais le technopôle a élargi ses champs d’action, explique Olivier Thierry."Tout en continuant à investir dans le moteur thermique, en travaillant en particulier sur la réduction des émissions polluantes, il s’est tourné vers la recherche en gestion de l’énergie des véhicules hybrides et électriques, pour améliorer leur autonomie." L’éolien offshore s’est invité sur le technopôle. Areva, qui va construire un pôle industriel dans l’éolien offshore au Havre, prévoit d’implanter sur le Madrillet un centre de R&D avec une centaine de chercheurs.

L’écosystème a su attirer des pôles de compétitivité et plusieurs filières, parmi lesquels on retrouve Mov’eo (véhicules, mobilité), l’Association régionale de l’industrie automobile (Aria), Normandie AeroEspace (NAE), Logistique Seine Normandie, le pôle Novalog (innovation technologique dans les transports) et Nov & atech, le cluster des matériaux biosourcés.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus