Hausse timide en Europe, hésitation à Wall St avant la Fed

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes, Francfort exceptée, ont terminé en légère hausse mercredi, la neuvième clôture positive d'affilée pour l'indice Stoxx 600, même si l'attente des annonces de la Réserve fédérale américaine a limité la prise de risque.
Hausse timide en Europe, hésitation à Wall St avant la Fed
Les principales Bourses européennes, Francfort exceptée, ont terminé en légère hausse mercredi. À Paris, le CAC 40 a gagné 0,2%. A Londres, le FTSE 100 a avancé de 0,17% alors qu'à Francfort, le Dax abandonnait 0,12%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,2% (13,13 points) à 6.652,65 points après un nouveau plus haut de près de 21 ans à 6.659,38.

A Londres, le FTSE 100 a avancé de 0,17% alors qu'à Francfort, le Dax abandonnait 0,12%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé sur une hausse de 0,2%, le FTSEurofirst 300 a pris 0,26% et le Stoxx 600 0,23%.

Ce dernier n'avait pas enregistré neuf séances consécutives de hausse depuis plus de trois ans et demi.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait en ordre dispersé: le Dow Jones cédait 0,07% et le Standard & Poor's 500 était pratiquement inchangé alors que le Nasdaq Composite gagnait 0,2% sur fond de baisse des rendements des bons du Trésor, un mouvement favorable aux valeurs technologiques.

La Fed doit publier à 18h00 GMT les conclusions de sa réunion de politique monétaire; si les investisseurs ne s'attendent à aucune modification des taux et des achats d'actifs, ils étudieront attentivement les nouvelles prévisions économiques de l'institution et seront à l'affût de toute indication nouvelle sur l'évolution future des achats, que ce soit dans le communiqué ou lors de la conférence de presse de Jerome Powell, son président, à partir de 18h30 GMT.

Jerome Powell, "qui jouit d'un extraordinaire capital confiance et qui est parvenu à peu de frais à mettre fin au mouvement de rebond des taux d'intérêt, joue gros", explique Eric Bourguignon, directeur des activités sur titres pour compte de tiers chez Swiss Life Asset Managers France.

"Que l'inflexion attendue dans l'évolution des prix tarde à se concrétiser, que les salaires commencent à accélérer, nul doute que ce capital fondra en effet alors aussi rapidement que les taux s'envoleront sur le marché de la dette aux Etats-Unis comme sur les autres places financières de la planète."

VALEURS

En Europe, le secteur du tourisme et des loisirs a une nouvelle fois enregistré la meilleure performance du jour, un gain de 1,26%, après l'accord au sein de l'Union européenne sur la réouverture des frontières de l'UE aux touristes américains.

A l'opposé, celui des banques a souffert de la baisse des rendements obligataires de référence. À Paris, Société générale (-2,40%), Crédit agricole (-1,64%) et BNP Paribas (-1,29%) figurent ainsi parmi les plus fortes baisses du CAC 40.

En tête du CAC, Worldline a pris 2,04% après son entrée dans la liste des valeurs préférées de Goldman Sachs.

LES INDICATEURS DU JOUR

En Chine, la croissance de la production industrielle, celle des ventes au détail et celle de l'investissement ont été inférieures aux attentes en mai.

CHANGES

Le dollar est inchangé par rapport aux autres grandes devises, les cambistes attendant les déclarations de la Fed pour prendre de nouvelles positions. L'euro se traite à 1,2117 dollar.

La livre sterling, elle, s'apprécie face au billet vert (+0,18%) comme face à la monnaie unique (+0,24%) après les statistiques mensuelles des prix à la consommation au Royaume-Uni, l'inflation, à 2,1% sur un an en mai, ayant dépassé l'objectif de 2% que s'est fixé la Banque d'Angleterre.

TAUX

L'attente des décisions de la Réserve fédérale et des déclarations de son président favorise la baisse des rendements obligataires des deux côtés de l'Atlantique: celui du Bund allemand à dix ans a cédé près de deux points de base sur la journée à -0,249% et celui des Treasuries de même maturité recule de plus d'un point à 1,4854%.

PÉTROLE

En hausse pour la cinquième séance d'affilée, les cours du pétrole ont amplifié leur progression après l'annonce par l'Energy Information Administration (EIA) américaine d'une baisse plus forte qu'attendu de 7,4 millions de barils des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le Brent, au plus haut depuis avril 2019, gagne 1,14% à 74,83 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 1% à 72,84, son plus haut niveau depuis octobre 2018.

(Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS