Hausse en Europe, les matières premières et l'énergie en soutien

par Marc Angrand
Partager
Hausse en Europe, les matières premières et l'énergie en soutien
Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance mercredi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,77% après un peu plus d'une heure d'échanges. À Francfort, le Dax prend 0,48% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,14%. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance mercredi, tirées par les secteurs des matières premières et de l'énergie, les investisseurs laissant de côté pour l'instant les préoccupations liées aux tensions commerciales.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,77% à 5.324,28 points après un peu plus d'une heure d'échanges. À Francfort, le Dax prend 0,48% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,14%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,47%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,35% et le Stoxx 600 de 0,48%.

Les places européennes profitent ainsi de l'élan donné mardi par Wall Street, dont les principaux indices ont fini en hausse grâce entre autres aux grandes valeurs technologiques, Apple (+2,53%) en tête.

Alors que les tensions commerciales internationales restent la préoccupation première des investisseurs, les marchés profitent d'un espoir d'avancée dans les discussions entre les Etats-Unis et le Canada: selon deux sources proches des autorités d'Ottawa, le Canada est disposé à offrir aux Etats-Unis un accès limité à son marché des produits laitiers.

La situation reste plus tendue sur le front USA-Chine, après la demande soumise par Pékin à l'OMC dans le but d'imposer aux Etats-Unis des sanctions d'un montant global de sept milliards de dollars (six milliards d'euros).

"Il sera très intéressant de voir comment l'OMC traite cette plainte car Donald Trump a déjà menacé à de nombreuses reprises de retirer les Etats-Unis de l'OMC", note Naeem Aslam, analyste de Think Markets UK.

EN ASIE

En Chine, les craintes de guerre commerciale ont de nouveau pesé sur la tendance boursière et l'indice SSE Composite de Shanghai a fini la journée sur un repli de 0,33%, inscrivant sa plus mauvaise clôture depuis le 28 janvier 2016.

A Tokyo, le Nikkei a fini la journée sur un repli de 0,27%, pénalisé entre autres par les valeurs des semi-conducteurs après le recul du secteur à Wall Street la veille, et par celles du secteur des équipementiers industriels en réaction à une baisse des commandes à l'international.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) cède 0,23% et évolue au plus bas depuis juillet 2017.

Quant au MSCI des marchés émergents, il abandonne 0,26%, lui aussi au plus bas depuis 14 mois.

A WALL STREET

Les marchés américains ont fini dans le vert mardi, soutenus entre autres par les valeurs de l'énergie et celles des hautes technologies. Apple a gagné 2,53% à la veille de la présentation de nouvelles versions de l'iPhone et Microsoft a pris 1,7%.

VALEURS

En Europe, le compartiment technologique prend 0,61% mais le mouvement de hausse profite avant tout au secteur des matières premières (+1,18%) et à celui de l'énergie (+1,54%) sur fond de hausse des cours des métaux de base et du pétrole.

A l'opposé, le secteur des services aux collectivités ("utilities") cède 1,17% après l'avertissement sur résultats du britannique SSE, qui chute de 8,72%, la plus forte baisse du Stoxx 500.

A Paris, Hermès International gagne 2,21% après ses résultats semestriels, marqués par une marge record.

Parmi les autres hausses marquantes du jour figure celle de 1,88% d'Inditex, le propriétaire de Zara, qui dit tabler sur une amélioration de ses marges du second semestre.

Fiat Chrysler (+3,06%) (+3,06%) profite de son côté du relèvement de la recommandation d'Exane BNP Paribas, de "neutre" à "surperformance".

A L'AGENDA

Au chapitre macroéconomique, les investisseurs attendent principalement la publication des chiffres mensuels des prix à la production aux Etats-Unis à 12h30 GMT, puis celle du Livre beige de la Réserve fédérale à 18h00 GMT, état des lieux de la situation conjoncturelle, à deux semaines d'une réunion de politique monétaire qui devrait, selon les anticipations de marché, se conclure par une nouvelle hausse de taux.

TAUX

Sur le marché européen des emprunts d'Etat, le rendement du Bund allemand à dix ans reflue légèrement à 0,421% avant les chiffres mensuels de la production industrielle dans la zone euro (à 09h00 GMT) et à la veille de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

Les rendements italiens sont en légère hausse, poursuivant la remontée entamée mardi après la forte baisse enregistrée depuis le 31 août (-70 points de base pour le dix ans).

Sur le marché américain, les chiffres mensuels des offres d'emploi aux Etats-Unis (JOLTS) ont favorisé la hausse des rendements des emprunts d'Etat mardi, le deux ans atteignant son plus haut niveau depuis juillet 2008 à 2,752%.

CHANGES

Le dollar cède du terrain face à un panier de devises de référence et l'euro remonte tout près de 1,16 dollar.

Des cambistes expliquent que les devises considérées comme les plus vulnérables à une possible escalade des tensions commerciales continuent de souffrir, à l'instar de la roupie indienne, qui continue d'enchaîner les plus bas historiques face au billet vert.

Le yuan chinois a quant à lui touché un plus bas de plus de deux semaines sur le marché "offshore".

L'indice MSCI des monnaies émergentes est pratiquement inchangé mais reste proche du plus bas de 14 mois touché mardi.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont en hausse après les chiffres de l'American Petroleum Institute (API) montrant une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, un facteur qui s'ajoute à la perspective d'une baisse de l'offre iranienne en raison des sanctions américaines.

Le marché attend à 14h30 GMT les statistiques hebdomadaires de l'Energy Information Administration (EIA).

(Édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

HERMES INTERNATIONAL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS