Hausse du bénéfice net trimestriel de JPMorgan grâce au trading

(Reuters) - JPMorgan Chase & Co, la première banque des Etats-Unis par les actifs, a annoncé vendredi une hausse de 23,8% de son bénéfice trimestriel, qu'il doit en partie au bond des volumes de transactions sur les marchés financiers lié à l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

Partager

Son bénéfice net a atteint 6,73 milliards de dollars (6,32 milliards d'euros) sur les trois derniers mois de 2016, contre 5,43 milliards sur la période correspondante en 2015.

Son bénéfice par action (BPA) trimestriel ressort à 1,71 dollar, contre 1,32 dollar un an auparavant.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un BPA de 1,44 dollars selon Thomson Reuters I/B/E/S mais il n'était pas possible dans l'immédiat de déterminer si ce consensus correspondait exactement au résultat publié.

Bank of America, numéro deux américain, a donné le coup d'envoi de la saison des résultats du secteur en faisant état d'une progression de 46,8% de son bénéfice net sur octobre-décembre.

Le trimestre a aussi été marqué par la décision de la Réserve fédérale de relever les taux d'intérêt, une mesure généralement bonne pour la rentabilité des banques.

(Sweta Singh à Bangalore et David Henry à New York; Marc Angrand pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS