Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Hanon Systems à Charleville-Mézières supprime entre 40 et 60 emplois

, , , ,

Publié le

L'usine Visteon, désormais baptisée Hanon Systems depuis son passage en juin 2015 dans le giron du groupe coréen "Hahn Auto Holdings", vient d'annoncer lors d'un comité d'entreprise tenu le 20 octobre qu'elle supprimera entre 40 à 60 emplois dans son usine de Charleville-Mézières (Ardennes).

Hanon Systems à Charleville-Mézières supprime entre 40 et 60 emplois
Composants de climatisation (évaporateurs et corps chauffants) pour l'industrie automobile.
© Hanon Systems

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Développant et fabriquant des composants de climatisation (évaporateurs et corps chauffants) pour l'industrie automobile (Ford, Volvo, Jaguar, Land Rover, Volkswagen...), Hanon Systems vient de faire savoir qu'elle allait déclencher un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) touchant 40 à 60 salariés sur le site de Charleville-Mézières (Ardennes). Ce programme actuellement en cours de discussions avec les représentants du personnel prendra effet au cours du premier trimestre 2017. L'unité de production ardennaise qui est aussi un centre technique passera de 583 CDI à environ 530 personnes.

Cette nouvelle cure d'amaigrissement, la troisième mise en place à Charleville-Mézières depuis 2007, concernera essentiellement des postes indirects de cadres, employés administratifs ou agents de maintenance et de qualité. Pour éviter des licenciements secs, elle se fera sous forme de reclassements, départs forcés ou retraites non remplacées. Un sacré coup dur pour le personnel d'un site qui comptait encore 1 300 salariés en 2004 et 630 en 2014.

On ne sait pas encore ce que deviendra la centaine d'intérimaires également employée par l'équipementier automobile. Mais la direction a d'ores et déjà fait savoir aux instances syndicales son intention d'arriver à l'horizon 2020 à un seuil de... moins de 400 salariés.

Baisse de production

Jean-Rémy Corbière, le directeur des ressources humaines, a expliqué ce nouveau dégraissage par la nécessité de faire baisser le coût du travail en automatisant certains postes pour améliorer la productivité. Mais on sait aussi que la baisse de production annoncée par Ford, principal client d'Hanon System, va sérieusement toucher le volume de production de l'entité ardennaise. Les syndicats évoquent 100 000 heures de travail en moins.

Sous le choc, le personnel s'étonne que cette décision soit prise alors que l'entreprise n'est plus déficitaire suite à quatre ans d'efforts marqués par une réduction des rebuts, la récupération de la qualification Q1 et le gain de nouveaux marchés.

Emanation de la société Ford, venue s'installer au chef des Ardennes en 2000, l'ex-usine Visteon, dirigée par Mustapha Khelladi, reste encore à ce jour le plus gros employeur privé de Charleville-Mézières.

Pascal Remy

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle