L'Usine Maroc

Hamid Benelafdil, nouveau directeur de l'Agence marocaine des investissements... en attente de reconfiguration

, ,

Publié le

Actuel directeur de CasaInvest, le Centre régional d'investissement de Casablanca, Hamid Benelafdil, un centralien de 49 ans a été choisi par le ministre marocain de l'Industrie pour prendre la tête de l'Agence marocaine de développement des investissements (AMDI). Alors que celle-ci doit être bientôt rapprochée de la structure Maroc Export.

Hamid Benelafdil, nouveau directeur de l'Agence marocaine des investissements... en attente de reconfiguration
Hamid Benelafdil, nouveau directeur de l'Agence marocaine de développement des investissements (AMDI)
© dr

Hamid Benelafdil sera le prochain directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI). Cette nomination a été actée en Conseil de gouvernement le jeudi 4 juillet à Rabat.

La direction de l’AMDI était vacante depuis la démission début janvier d’Ahmed Fassi Fihri qui intervenait à peine plus de deux mois après l’arrivée du nouveau ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy qui assure la tutelle directe de l’agence.

Le nouveau patron de l’AMDI était depuis 2005 directeur du Centre régional de l’investissement de Casablanca (Casainvest),  le plus important CRI du Maroc dans lequel a été instruit en 2013 un total de 22,9 milliards de dirhams (2,05 milliards d’euros) de projets.

A ce titre, Hamid Benelafdil avait eu notamment à traiter des dossiers lourds comme celui de l’implantation de l’usine Bombardier sur la nouvelle zone franche MidParc de Nouaceur (200 millions de dollars d’investissement) mais aussi un multitude d'investissements de taille moyenne ou plus modestes.

Hamid Benelafdil, 49 ans, est ingénieur de l’Ecole Centrale de Paris (promotion 1990). Avant d’intégrer le CRI de Casablanca, cet homme affable avait, jeune diplômé, créé plusieurs entreprises dans le domaine de la formation à la finance ou la gestion. Il a été aussi notamment Président du CJD Maroc, le Centre des Jeunes dirigeants qui sur sa page Facebook vient de saluer son "parcours réussi de combattant infatigable de l"entrepreneuriat au Maroc".

Par fidélité à son passé de boursier, ce natif d'Agadir préside par ailleurs la Fondation marocaine de l'étudiant et ne rechigne pas à prendre la parole en publique sur des sujets comme le leadership ou l'innovation (voir video au Tedx de Tiznit ci-dessous). Quand à son compte twitter, il compte plus de 7 500 followers.

 

BONS RESULTATS DES IDE

 

Cette nomination survient dans un moment particulier car le dispositif public du Maroc en matière de soutien aux investissements et au commerce va évoluer à assez court terme.
Comme il l’a confirmé dans son interview à L'Usine Nouvelle publiée en mai, Moulay Hafid Elalamy prépare le rapprochement de l'AMDI avec Maroc Export la structure publique chargée de la promotion des exportations.

Ce rapprochement, dans un but d’efficacité, a déjà été mené dans de nombreux pays comme le Royaume-Uni (UKTI), l’Allemagne (Germany Trade and Invest) ou plus récemment en France (rapprochement en cours Ubifrance et AFII).

De plus si le Maroc a de bons résultats en matière d'IDE, ce n'est pas cas pour ses échanges extérieurs de biens.

En 2013, le Maroc a reçu 3,36 milliards de dollars d’investissements directs étrangers (+23%), soit après l'Egypte la deuxième meilleure performance d'Afrique du Nord.

A l’inverse le royaume affiche un très lourd déficit commercial structurel qui s'est élevé l'an dernier à 196 milliards de dirhams (17 milliard d’euros), soit environ 23% du PIB .

L’AMDI sous sa forme actuelle a été créée par une loi en 2009, sous l'impulsion d'Ahmed Reda Chami, alors ministre de l'industrie. Elle dispose de six bureaux de représentations à Paris, Madrid, Rome, Francfort, Abu Dhabi et Washington et emploie environ 90 personnes pour un budget de l'ordre de 150 millions de dirhams. 

De son coté, le budget de Maroc Export s'élève selon le quotidien "Le Matin" à 260 millions de dirhams, ce qui inclut des aides aux entreprises. La directrice générale de cette agence est, depuis mars 2013, Zahra Maafiri.

Reste à savoir qui sera à la tête de l'entité réunissant les deux agences, si le projet de rapprochement est bel et bien mené...

Pierre-Olivier Rouaud

Intervention de Hamid Benelafdil au TedX de Tiznit en juin 2013 (en arabe)

 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte