Quotidien des Usines

Haifa Group quadruple la capacité de production de son usine de Lunel-Viel

, ,

Publié le

La compagnie israélienne Haifa Group inaugure le 23 octobre sa nouvelle usine de production d’engrais enrobés à libération contrôlée de Lunel-Viel (Hérault). Cet investissement de 5 millions d’euros permet de quadrupler la capacité du site de production français à 24 000 tonnes par an.

Haifa Group quadruple la capacité de production de son usine de Lunel-Viel
La compagnie israélienne Haifa Group inaugure le 23 octobre 2014 sa nouvelle usine de production d’engrais enrobés à libération contrôlée de Lunel-Viel, dans l’Hérault.
© Haifa France

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le CEO de Haifa Group, Nadav Shachar, inaugurera le 23 octobre à Lunel-Viel, au nord-est de Montpellier (Hérault), l’extension de son site de production d’engrais enrobés à libération contrôlée (controlled release fertilizer ou CRF). Mise en service à la mi-septembre après un investissement de 5 millions d’euros, cette usine d’une capacité de production totale de 24 000 tonnes remplace l’atelier pilote de 6 000 tonnes en place jusqu’alors. Pour l’instant, sur les trois lignes de production du site, seules deux sont en service. Elles devraient sortir 12 000 tonnes en 2014-2015 et 16 000 tonnes en 2015-2016.

De Lunel-Viel, également siège de la filiale française (l’une des douze filiales de Haifa Group), ne sortent que des engrais enrobés à libération contrôlée à destination du marché européen. "Nous possédons le seul outil de production français de ce type d’engrais et sommes les seuls à offrir cette technologie d’enrobage sur les marchés spécialisés (vigne, arboriculture, maraîchage) et céréales, oléagineux, protéagineux", assure Haifa Group. Le procédé d’enrobage par une membrane de polymères protège les éléments fertilisants, limite les pertes par lessivage, volatilisation ou rétrogradation et met progressivement les éléments fertilisants à disposition des plantes.

Produire plus avec moins

La demande mondiale et européenne de ces engrais spéciaux est "en croissance forte, selon André Lefebvre, directeur général d’Haifa France. Nous sommes certains que les futurs modèles de production agricole devront chercher à produire plus avec moins, à produire mieux". Haifa Group indique vouloir "ouvrir des usines supplémentaires dans le monde entier pour doubler la capacité de production de CRF".

Le groupe produit aujourd’hui 35 000 tonnes de CRF et annonce, parallèlement à l’inauguration de l’extension de Lunel-Viel, la construction d’une usine de 16 000 tonnes à Savannah, aux Etats-Unis. Deux autres sites sont prévus dans le plan de développement. Selon Haifa, les lieux d’implantation seront confirmés prochainement.

Haifa Group (basé dans la ville de Haifa) a été fondé en 1966 par le gouvernement israélien et est une société privée depuis 1989, aujourd’hui détenue par l’American Holding Company du groupe Trump. La société fournit du nitrate de potassium pour l’agriculture et l’industrie, des éléments nutritifs des plantes, et des phosphates pour l’industrie alimentaire. Employant 700 salariés, Haifa Group a réalisé 700 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2013, à travers la vente de 600 000 tonnes d’engrais dans une centaine de pays. Pour sa part, Haifa France, qui emploie 29 personnes dont 10 à l’usine de Lunel-Viel, a vendu 40 000 tonnes d’engrais et engrangé 35 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013.

Sylvie Brouillet
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte