Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

HABILLEMENTSun Valley gomme sa saisonnalitéNée de la vogue " surfwear ", la PMI marseillaise intensifie son activité hiver et signe un contrat avec le champion olympique Jean-Luc Crétier. Objectif : devenir une marque de référence dans le vêtement masculin de détente.

Publié le

HABILLEMENT

Sun Valley gomme sa saisonnalité

Née de la vogue " surfwear ", la PMI marseillaise intensifie son activité hiver et signe un contrat avec le champion olympique Jean-Luc Crétier. Objectif : devenir une marque de référence dans le vêtement masculin de détente.



Nichée sur les hauteurs de Marseille, dans le quartier paisible de Saint-Barnabé, Sun Valley a tout d'une entreprise méridionale. Dans les couloirs, de jeunes gens déambulent, teint hâlé, allure décontractée, short et tee-shirt griffés à la marque. La PMI familiale, née il y a quinze ans, s'est développée autour du maillot de bain et de la vogue " surfwear ". Aujourd'hui, elle a besoin de se diversifier. " L'expérience prouve que les marques fortes sont celles qui puisent dans leurs racines. En tant que Marseillais, nous ne pouvions pas, notamment à l'export, nous revendiquer du surf, à moins de figurer loin derrière les mastodontes, du type Quiksilver. Nous préférons devenir une marque de référence dans l'univers de la détente ", explique Edouard Terzibachian, le P-DG et fondateur, avec son frère Gilles, directeur commercial, de Sun Valley. Cible visée : l'homme sportif de 25 à 35 ans.

De gros investissements en communication

Pour ce faire, l'entreprise, qui pèse à présent 69 millions de francs de chiffre d'affaires et emploie 30 salariés (dont 10 à la mise au point des produits), tente de prendre pied sur le marché de l'hiver. Depuis deux ans, elle investit massivement en communication sur ce créneau. Cette année, Sun Valley a habillé l'équipe des sports de TF1 pour les Jeux olympiques de Nagano, au Japon. Dans le ski " freeride ", la société détient un contrat avec Sébastien Michaud, numéro 1 mondial de cette toute nouvelle discipline, et a sponsorisé la cinquième édition de la course Courchevel Freeride Classic en mars dernier. Dernièrement, elle a signé un accord d'un an avec Jean-Luc Crétier. Le champion olympique portera des vêtements de détente Sun Valley (pantalons, pulls, chemises, etc.) en dehors des pistes de ski. D'ores et déjà, l'hiver pèse pour 50 % des ventes de la société provençale, qui sort chaque année plus de 500 000 pièces, confiées pour la plus grande partie à des sous-traitants étrangers. Enfin, détail qui ne trompe pas, la collection été 1999 affichera un nouveau logotype, en lieu et place du petit " surfer " actuel. Le P-DG compte sur ses boutiques en propre pour tester son concept de marque globale de loisirs. Présente principalement dans les magasins de sport, la PMI, détenue à 100 % par la famille Terzibachian, dispose de trois succursales, à Méribel, à Biarritz et à Hossegor, dans les Landes, et s'apprête à en ouvrir une quatrième à Marseille en septembre. " Nous voulons créer des espaces de détente propres à chaque région, ouverts le dimanche, dans lesquels les gens ont envie de passer un moment de leur week-end ", expose Edouard Terzibachian. Prudent et patient, le P-DG attend d'asseoir solidement sa marque dans l'univers de la détente avant de renforcer l'export, qui représente à ce jour seulement 15 % de l'activité.





inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle