Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Haas commande aux machines

, ,

Publié le

Haas commande aux machines
Le système «?conversationnel?» guide l’opérateur tout au long des étapes de l’usinage d’une pièce.
© Thomas Entzeroth ; D.R.

Dans les machines-outils modernes, les broches, les moteurs, les outils, les réducteurs et autres variateurs sont ­dimensionnés les uns par rapport aux autres pour travailler de façon optimale. Mais leur cohérence est renforcée par la qualité de la commande numérique. Pour ses centres d’usinage, l’américain Haas ­Automation a développé une ­commande maison intégrée d’origine, en mettant l’accent sur la ­simplicité et la convivialité. Commandes et logiciels sont fabriqués en interne et tous les équipements, des centres d’usinage à broche ­verticale ou horizontale aux tours, sont équipés de la même commande.

Commande universelle

Cette conception permet à un opérateur de piloter aussi bien un tour qu’une fraiseuse sans avoir à suivre une nouvelle formation. Le fonctionnement est basé sur trois modes faisant chacun l’objet d’un écran spécifique : configuration, modification et opération. La page des commandes courantes affiche l’état de fonctionnement de la machine, en particulier le programme en cours d’exécution, la position, l’outil monté dans la broche, la charge de celle-ci et des axes, la vitesse de la broche et la vitesse d’avance. Des écrans supplémentaires présentent les commandes et les codes G utilisés dans le programme actif tandis que des minuteurs indiquent la durée du cycle, le temps de coupe, la durée de fonctionnement et le nombre de pièces. D’autres fenêtres affichent les macro­variables, procurent des informations sur la vie de l’outil et spécifient la charge minimale et maximale de la broche sur chaque outil.

La configuration est intuitive. Le système d’exploitation « conversationnel », au format à onglets, guide l’opérateur tout au long des étapes de l’usinage d’une pièce. La commande l’achemine d’abord à travers la configuration de base : réglage des corrections d’outils et de pièces, sélection du type d’outil et spécification du matériau. Le technicien sélectionne ensuite une opération, puis renseigne les données. Les valeurs par défaut de vitesse de la broche, de profondeur de coupe et de vitesse d’avance s’affichent automatiquement en fonction des informations fournies. Celles-ci peuvent être modifiées. Une fois les données saisies, l’usinage est lancé à l’aide du bouton de démarrage de cycle. Plusieurs opérations peuvent être définies, elles sont alors enregistrées sous la forme d’un code G unique, qui peut être répété afin de dupliquer la pièce. L’opérateur peut valider le travail avant d’exécuter une pièce grâce à une fonction d’essai à vide à l’écran. Le groupe californien affiche un chiffre d’affaires de près de 1?milliard de dollars. 

Principaux concurrents
 

  • Fanuc (Japon)
  • Heidenhain (Allemagne)
  • Mitsubishi (Japon)
  • Num (Suisse)
  • Siemens (Allemagne)

Caractéristiques


Commande universelle pour tour ou centre d’usinage à broche verticale et horizontale

Fonctions exécutables d’une simple pression sur un bouton

La commande native permet de réaliser un usinage à grande vitesse

Écran LCD TFT couleur 15 pouces

Port USB intégré

Molette de commande pour contrôler la vitesse de la broche et la vitesse d’avance

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle